Labit : « Très contents et heureux »

  • Labit : «  Très contents et heureux »
    Labit : « Très contents et heureux »
Publié le , mis à jour

Amputé d’une petite quinzaine de joueurs à cause de la Coupe du monde, le Racing 92 compte sur l’ailier, ancien international avec la Nouvelle-Zélande, qui devrait faire plus que remplacer Imhoff pendant la Coupe du monde.

L’ailier all black a commencé l’entraînement avec le Racing 92 ce matin et le duo d’entraîneurs Laurent Labit et Laurent Travers s’en montre déjà très satisfait. « On est très contents et heureux qu’il nous a fait confiance car il était sollicité par de nombreux clubs. On avait déjà pris des contacts avec lui quand Bayonne était proche de la relégation donc une fois l’Aviron bayonnais relégué, on a accéléré les négociations et aujourd’hui il a commencé avec nous. » explique Laurent Labit.

Une adaptation en vitesse

L’entraîneur a souligné le talent du joueur mais a également parlé de son expérience. « C’est un joueur expérimenté, porté sur l’échange comme ses compatriotes Masoe et Carter et je crois qu’ils vont être très bénéfiques pour le groupe et encadrer les jeunes. Ce sont des légendes dans leur pays et les autres joueurs en seront conscients. Et concernant plus précisément Rokocoko, son adaptation va se faire très rapidement et je ne pense pas qu’il arrive trop tard, ses qualités humaines et rugbystiques font qu’il comprend vite et en plus il est en France depuis longtemps et donc il parle français, forcément, ça facilite les choses. » poursuit l’ancien entraîneur de Castres. En conclusion, j’espère qu’avec les recrues, ceux qui sont là, qu’on va forger un état d’esprit collectif et qu’on gagnera le plus de matchs possibles mais la Coupe du monde nous pénalisera autant que d’autres clubs avec 14 joueurs absents comme Nyanga, Dulin, Carter, Carizza, Castrogiovanni, Ben Arous, Charteris ou encore Talès sûrement. » Joe Rokocoko, lui, devrait être utilisé à plein-temps lors de cette période en raison de la probable absence de Juan Imhoff, ailier international argentin.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?