Fidjiens et Samoans surfent sur le Pacifique

  • Fidjiens et Samoans surfent sur le Pacifique
    Fidjiens et Samoans surfent sur le Pacifique
Publié le , mis à jour

La troisième journée de la Coupe des Nations du Pacifique 2015 s’est achevée hier. Les Tonga, les Fidji et les Samoa ont tous les trois gagné leurs matchs. Mais seuls les Fidjiens et les Samoans disputeront lundi le match pour la première place.

La formule de la Coupe des Nations du Pacifique est un peu particulière cette année en raison de la Coupe du monde qui débute cet été. Une des particularités est le fait que tous les matches de cette troisième journée se sont déroulés au BMO Field à Toronto (Canada). Les États-Unis et les Tonga ont ouvert le bal hier à 15 h 30 heure locale, soit 21 h 30 heure française. Les Tonguiens ont largement battu les États-Uniens sur le score de 33-19. Ils ont arraché cette victoire notamment grâce à un doublé de leur ailier Vainikolo. Les coéquipiers de Soane Tonga’uiha pouvaient espérer se qualifier pour le match final pour la première place, mais leur destin dépendait des résultats des Samoans et des Fidjiens. Ces derniers visaient quant à eux la première place du classement général pour cela il leur fallait s’imposer face à des Japonais très accrocheurs. Ils y sont parvenus en battant 27-22 les hommes d’Eddie Jones. L’ailier fidjien de l’UBB a notamment marqué un essai à la 27e minute du match. À quinze contre treize en fin de match, les Japonais ont réussi à marquer un essai par l’intermédiaire de leur troisième ligne centre Tui. Il était cependant trop tard. Les Fidji sont donc premiers après ces trois journées et disputeront le match final pour remporter cette coupe et parachever leur bonne préparation à la Coupe du monde.

Les Samoans in extremis

Avant de disputer leur match, les Samoa du Toulousain Joe Tekori, étaient devancés au classement général par les Fidjiens et les Tonguiens qui comptaient un match d’avance. Il était donc impératif pour eux de remporter ce troisième match face à l’hôte canadien. Cela s’annonçait plutôt facile a priori puisque les Canadiens étaient bons derniers, avec deux défaites en deux matches. Mais à la mi-temps les Canadiens menaient 13-3 et à trois minutes du terme du match, ils reprenaient la tête du match 20-16 après un essai de leur ailier Phil Mackenzie, transformé par l’arrière James Pritchard. Les Canadiens pensaient donc tenir leur première victoire du tournoi mais c’était sans compter sur la ténacité des Samoans. Le pilier du Stade Français, Sakaria Taulafo, entré en jeu, est allé aplatir un essai sur un ballon de récupération qui scellait la victoire (21-20) des coéquipiers du capitaine Alesana Tuilagi. Les Fidjiens et les Samoans disputeront donc lundi le match pour la victoire finale à Burnaby au Swangard Stadium et sous la direction de l’arbitre français Pascal Gaüzère. M. L.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?