La hiérarchie a été respectée

  • La hiérarchie a été respectée
    La hiérarchie a été respectée
Publié le , mis à jour

La troisième journée de la Coupe des Nations du Pacifique a rendu son verdict hier. Le Tonga, le Japon, les États-Unis et l’hôte canadien ne disputeront pas le match pour la première place de ce tournoi. Quel bilan peut-on dresser de leur parcours avec en ligne de mire la Coupe du monde en Angleterre.

De prime abord, si l’on regarde le classement mondial il semble que la hiérarchie entre ces Nations a été respectée. Les Samoa, neuvième Nation mondiale et les Fidji, dixième au classement du World Rugby dominent logiquement ce tournoi qui reste toutefois très homogène. Le Tonga et le Japon ne sont vraiment pas passés loin de jouer le dernier match pour la première place. Les Tonga ont effectivement remporté deux matches contre le Canada et les États-Unis mais ils se sont inclinés face aux Fidjiens. Ils comptent toutefois la meilleure différence de points des six équipes engagées, c’est la deuxième meilleure attaque derrière les Fidji et la troisième meilleure défense. Ils ont notamment pu compter sur leurs deux ailiers Fetu’u Vainikolo (trois essais en trois matchs) et Telusa Veainu (deux essais en trois matchs) ainsi que sur leur demi de mêlée Sonatane Takulua (trois essais en trois matchs), en grande forme tous les trois. Les Aigles de Mer n’ont donc pas à rougir de leur campagne 2015 dans ce tournoi. Il leur reste un ultime match à disputer lundi contre les Japonais pour conserver leur troisième place au classement général. Les Japonais justement, finalistes de la dernière édition, progressent toujours dans leur projet d’avoir une équipe capable de passer les poules de la Coupe du monde 2019. Mais ils ne sont pas encore au niveau des guerriers du Pacifique. La seul ombre au tableau est leur défaite le 24 juillet dernier face aux États-Unis alors qu’ils avaient notamment inscrit un superbe essai en premier main derrière une mêlée, essai aplati par l’ailier Akihito Yamada. Malgré un passage à vide flagrant dans la ligne, cet essai était vraiment bien construit et montre tous les progrès que les protégés d’Eddie Jones ont réalisés. Par ailleurs, l’arrière Ayumu Goromaru, homme de base d’Eddie Jones, est le troisième meilleur réalisateur de la compétition. Actuellement quatrièmes ils tenteront de rivaliser avec les rugueux Tonguiens lors de leur dernier match afin de leur ravir la place de troisième. Cela leur permettrait de se projeter de façon idéale vers la Coupe du monde en Angleterre qui débutera dans cinquante jours.

Encore un train de retard pour les Nord-américains

C’est une déception pour les Bûcherons canadiens qui ont joué la plupart de leurs matchs à domicile et qui accueillent l’intégralité des matchs de la troisième journée ainsi que de l’ultime journée qui se profile lundi. Les Canadiens avaient fini deuxièmes en 2013 avant de terminer derniers la saison passée. Ils paraissaient toutefois avoir des armes pour rivaliser avec les cinq autres Nations et mieux figurer dans ce championnat. Mais les Tyler Ardron, DTH Van der Merwe et autres John Moonlight n’ont pas réussi à éviter les trois défaites face au Japon, au Tonga et enfin au Samoa. La dernière défaite en toute fin de match face aux Samoans, alors qu’ils tenaient la victoire, laissera peut-être des traces dans les esprits des hommes de Kieran Cowley. Ils devront en revanche remporter et jouer un dernier match contre leur voisin états-unien afin de ne pas finir derniers de cette Coupe des Nations du Pacifique 2015. Ce sera une maigre consolation s’ils y parviennent. Il leur restera toutefois encore quatre matches amicaux avant d’entamer la Coupe du monde face à l’Irlande le 19 septembre prochain dans la poule de la France. Le retour probable de Jamie Cudmore les réconfortera peut-être. Quant aux Américains, ils ont réussi à décrocher une victoire face aux Japonais, il reste encore du travail à l’entraîneur Mike Tolkin pour faire briller cette équipe dans un pays toujours passionné par le football américain. M. L.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?