Trois demis et l’addition

  • Trois demis et l’addition
    Trois demis et l’addition
Publié le , mis à jour

Avec deux demis de mêlée sous contrat professionnel, le Castres Olympique en cas d’absence de Rory Kockott, potentiel mondialiste va devoir s’appuyer sur le jeune Antoine Dupont, 19 ans en novembre prochain et sur Julien Seron, le transfuge de Carcassonne.

Si Rory Kockott, la star du Castres Olympique, est retenu dans le groupe des 31 pour la Coupe du monde, il est fort probable que le CO pâtisse de l’absence du demi de mêlée d’origine sud-africaine. Et pourtant, tant avec l’expérimenté Julien Seron et le précoce Antoine Dupont, les supporters peuvent être rassurés car le sud-africain devrait bien être suppléé. Le premier, 31 ans et 1,77 m, devrait être titulaire durant la Coupe du monde (18 septembre-31 octobre) et lors des matchs deux matchs du Top 14 en août qui tombent en pleine période de matchs de préparation de l’équipe de France. Après deux saisons à Carcassonne, trois à l’Union Bordeaux-Bègles et sept au RC Narbonne Méditerrannée, le joueur qui a déjà connu le Top 14 apportera son expérience et ses qualités de buteur pour suppléer si besoin Benjamin Urdapilleta dans cet exercice.

Antoine Dupont : en formation accélérée

Il est jeune, très jeune. 18 ans et quelques mois mais il compte déjà 13 matchs de Top 14 pour un essai. Le natif de Lannemazan, qui a débuté le rugby à quatre ans dans son village de Castelnau-Megnoac a également et déjà à son actif trois capes avec l’équipe de France des moins de 20 ans. Sélectionné par Fabien Pelous pour la première fois cette année, le jeune castrais, arrivé dans le Tarn en 2014 en provenance d’Auch, a encore beaucoup à prouver mais nul doute qu’il jouera lors de ces mois difficiles pour de nombreux clubs. Talent à suivre.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?