Donner sa chance

  • Donner sa chance
    Donner sa chance
Publié le , mis à jour

Alors que l’an dernier Albi faisait un recrutement XXL avec bon nombre de Fidjiens, cette année le club a préféré la jeunesse. Dans une politique de formation de joueur à gros potentiel par les tauliers du groupe, il n’est pas incohérent de voir trois joueurs de Fédéral venir enrichir l’effectif albigeois.

Cette saison Albi profitera de l’apport de 7 recrues, dont 5 Françaises. Club a fortes ambitions, qui doit préparer sa nouvelle saison sans Ugo Mola parti au Stade toulousain, Albi a misé sur la jeunesse et la formation pour son recrutement. Petit zoom sur les nouveaux venus.

Christopher Seuteni, Pilier

Cet Australien d’origine est arrivé en France en 2013. Repéré par Brive à l’époque, le jeune homme fait ses armes dans le club de Tulle (Fédéral 1) et s’entraîne avec le CAB en semaine. Diamant encore à l’état brut il finit par évoluer à Limoges (Fédéra 1) la saison dernière. Avec un gabarit impressionnant : 1,86 m pour 130 kg l’Australien aujourd’hui âgé de 25 ans pourrait s’avérer être une belle recrue. Pour celui qui voulait apprendre la mêlée à la française et faire ses gammes en Fédéral, le temps de briller est peut-être arrivé. Garder un œil sur lui ne sera pas du luxe.

Max Curie, Pilier

Lui aussi débarque du niveau Fédéral. Après avoir fait ses armes à Aubenas (Fédéral 1) le pilier de 24 ans pourra goûter au niveau professionnel. Avec ses 1,83 m et ses 110 kg, le jeune homme a déjà eu l’occasion de jouer avec les espoirs de l’ASM et de disputer un match à l’Aviva Stadium avec le XV de France amateur contre l’Irlande. Polyvalent, il peut jouer à droite comme à gauche. De quoi palier blessures et coup de mou pendant la saison.

Maxime Fray, Talonneur

En provenance de Mâcon (Fédéral 1), le talonneur de 24 ans a eu l’occasion de jouer 7 matchs la saison dernière. Formé à La Rochelle, le jeune homme de 1,80 m pour 103 kg continuera son apprentissage auprès des expérimentés Cyriac Ponnau et Malik Djebablah.

Arthur Chollon, 3e ligne

Troisième ligne complet, l’ancien dacquois de 27 ans arrive à Albi. Avec la relégation de son club en Fédéral 1, Arthur Chollon vient renouer avec la réussite. Après un affaiblissement de temps de jeu dû à une hernie discale (il avait dû quitter les terrains d’octobre à février) le troisième ligne débarque à Albi plein d’envie et d’ambition ! Il l’affiche clairement, le Top 14, il y pense. Du haut de son mètre 87 et de ses 100 kg le gratteur qu’il est saura faire parler sa combativité et se mettre au service de ses trois-quarts lors de la saison pour amener son nouveau club loin.

Raphaël Lagarde, Ouvreur

Alors qu’il aurait pu goûter au Top 14 avec Agen, l’ouvreur de 27 ans a préféré se tourner vers Albi. Avec seulement 17 matchs joués et une place sur le banc pour la finale d’accession (il sera rentré à la 80e) c’est plein d’envie qu’il aborde cette saison sous le maillot albigeois. Souvent blessé, ce n’est pas ce qui l’empêche d’avoir engrangé de l’expérience au fil des années ; avec 505 matchs de Pro D2 et 123 matchs en Top 14 celui qui est à la recherche de temps de jeu saura servir son nouveau groupe. Et ses talents de buteur ne seront qu’un plus : la saison dernière il aura marqué 150 points au pied, soi une moyenne de 9 points par matchs.

Rojas Alvarez javier, Centre

À l’âge de 24 ans, il quitte son Argentine natale pour tenter sa chance en France. Pas des gabarits les plus impressionnants (1,72 m pour 84 kg) il a pourtant eu l’occasion de jouer à quatre reprises pour l’équipe nationale d’Argentine en 2012, il avait alors 21 ans. Ce joueur polyvalent, aussi bien ouvreur que centre, saura être un atout en cas de blessure.

Maxime Le Bourhis, Ailier

La saison dernière il évoluait sous les couleurs d’Oyonnax. Bien qu’il lui restait une année de contrat le jeune homme de 26 ans a répondu aux sirènes d’Albi qui l’appelaient depuis deux saisons déjà. Recruter pour pallier le départ de Gabriel Lacroix parti tenter sa chance à La Rochelle, l’ailier d’un mètre 80 pour 80 kg sera à la recherche de temps de jeu. N’ayant eu l’occasion de ne jouer que 7 matchs avec Oyonnax la saison passée, c’est revanchard et désireux de résultats qu’il rejoint le SCA. M. A.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?