• Les cinq espoirs à suivre
    Les cinq espoirs à suivre
  • <p class="txt-legende-2011"><B>Brandon Fajardo</B></p>
    <p class="txt-legende-2011"><B>Brandon Fajardo</B></p>
  • <p class="txt-legende-2011"><B>Anthony Etrillard</B></p>
    <p class="txt-legende-2011"><B>Anthony Etrillard</B></p>
  • <p class="txt-legende-2011"><B>Antoine Dupont</B></p>
    <p class="txt-legende-2011"><B>Antoine Dupont</B></p>
  • <p class="txt-legende-2011"><B>François Cros</B></p>
    <p class="txt-legende-2011"><B>François Cros</B></p>
  • <p class="txt-legende-2011"><B>Sean Robinson</B></p>
    <p class="txt-legende-2011"><B>Sean Robinson</B></p>
Publié le / Modifié le
Top 14

Les cinq espoirs à suivre

En 2011, la Coupe du monde avait permis à des jeunes joueurs alors inconnus du grand public de se faire une place au soleil en Top 14, comme Jean-Marcellin Buttin, Gillian Galan, Jules Plisson ou Noa Nakaitaci. Nous vous proposons une sélection de jeunes joueurs à suivre pendant cette coupe du monde 2015.

Brandon Fajardo (ouvreur, Pau)

Âgé de 20 ans, le demi d’ouverture de la Section paloise va découvrir le Top 14 après deux belles saisons en Pro D2 à Auch puis à Pau. Un talent couvé par David Aucagne qui protège un des meilleurs espoirs français à ce poste stratégique. Néanmoins, il va devoir profiter de la Coupe du monde pour se montrer sous son meilleur jour car la formation béarnaise a sérieusement recruté pour rivaliser au plus haut niveau avec les arrivées de Santiago Fernandez et Colin Slade.

Anthony Etrillard (Talonneur, Toulon)

La saison dernière, les projecteurs se sont braqués sur le jeune troisième ligne bayonnais Charles Ollivon. Néanmoins, l’Aviron pouvait aussi compter sur un autre espoir du club : le talonneur Anthony Etrillard (21 ans) devenu titulaire du poste dès le début de saison en raison de la blessure de David Roumieu. Un statut d’intérimaire qu’il a su transformer pour devenir un élément incontournable de la formation basque. Recruté par Toulon lors de l’intersaison, il doit profiter de l’absence de Guilhem Guirado pour gagner du temps de jeu chez les triple champions d’Europe.

Antoine Dupont (demi de mêlée, Castres)

Sept matchs de Top 14 et cinq de Coupe d’Europe ont suffi à Antoine Dupont la saison dernière pour montrer l’étendue de son talent alors qu’il n’a encore que 18 ans. Formé à Auch, tout comme l’ouvreur de la Section paloise Brandon Fajardo, il va profiter de l’absence de Rory Kockott pour reprendre du service après une blessure à une main qui l’avait privé du mondial des moins de 20 ans en Italie. Son jeu complet et sa maturité dans la gestion sont déjà redoutables.

François Cros (troisième ligne, Toulouse)

Ancien capitaine de l’équipe de France des moins de 20 ans et des Espoirs du Stade toulousain, François Cros devrait enfin avoir sa chance dans l’équipe dirigée par Ugo Mola. A 21 ans, il a été ralenti en fin de saison dernière par une fracture de l’avant-bras gauche mais il est aujourd’hui totalement rétabli. Troisième ligne puissant et mobile, il peut espérer faire ses premiers matchs de Top 14 en l’absence de Louis Picamoles et Thierry Dusautoir.

Sean Robinson (arrière, Racing 92)

Il n’est pas français mais présent sur le territoire depuis un an. Laurent Labit a décidé de couver son talent sud-africain pendant une saison avec les espoirs du Racing 92 pour qu’il soit fin prêt à remplacer Brice Dulin pendant la Coupe du monde. Une montée en puissance programmée pour ce joueur de 21 ans qui a déjà connu quelques feuilles de matchs en Super Rugby. Meilleur marqueur de son équipe la saison dernière, il pourrait aussi évincer son compatriote Johannes Goosen qui n’a pas toujours donné satisfaction la saison dernière.

Nicolas Augot
Voir les commentaires
Réagir