Bacca : « Une saine émulation »

  • Bacca : «  Une saine émulation »
    Bacca : « Une saine émulation »
Publié le , mis à jour

Jean-Christophe Bacca, l’entraîneur des avants d’Albi, est confiant pour le début du championnat après la prestation des siens face à Biarritz.

Le SCA vient d’enregistrer sa première victoire de la saison face à Biarritz. Qu’en retenez-vous ?

Notre première période a été compliquée. Les Biarrots ont dicté le tempo de la rencontre et nous sommes tombés dans leur jeu. De notre côté, nous n’avons pas eu de ballons, ou très peu. Biarritz mettait une grosse pression et nous peinions à sortir de notre camp. C’était donc difficile de jouer au rugby. D’autant plus que notre touche connaissait quelques difficultés. Il fallait faire des choses simples et mettre du rythme pour faire basculer la rencontre. À partir du moment où l’équipe a su réunir ces deux ingrédients, la partie s’est débloquée…

L’apport du banc s’est clairement fait ressentir en deuxième période…

Je retiens surtout que nous avons lancé de très jeunes joueurs dans le grand bain. Je pense aux Thomas Barthe, Ledua Mau, Léo Durand et consorts… Grâce à ces trois matchs de préparation (Castres le 1er août, Biarritz le 6 août et Aix-en-Provence le 14 août), nous allons voir quarante joueurs. Nous aurions pu faire le choix de dégager déjà une équipe type durant toute la présaison mais nous rebattons sans cesse les cartes. Personne n’est assuré de débuter le championnat le 20 août. Il y a une saine concurrence, les joueurs se battent pour être sur le pré face à Bayonne dans quinze jours. Ce système crée une émulation.

Sur le plan du jeu, quels sont les points de satisfaction ?

Pour commencer, nous avons marqué cinq essais de très belle facture. Quatre essais de trois-quarts, dont deux sur lancements directs, cela fait plaisir et prouve que le travail finit toujours par payer. Ensuite, le secteur des rucks a été en progrès par rapport au match contre Castres. Après, nous avons vu des erreurs, des en-avant, des ballons tombés… Cela va se régler avec le temps. Il reste encore du travail dans tous les secteurs mais l’équipe avance, sortie après sortie.

Un mot pour expliquer les soucis en touche (5 lancers perdus) ?

Notre alignement manque un peu de repères. C’est le début de la saison, ne l’oublions pas. À ce niveau-là, une touche se règle au millimètre. En face, il y avait Erik Lund et Jean Sousa… De sacrés clients !

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?