Controle aux aurores pour 25 Bleus

  • Controle aux aurores pour 25 Bleus
    Controle aux aurores pour 25 Bleus
Publié le , mis à jour

Ce vendredi matin, le XV de France s’est levé tôt afin de procéder à un contrôle anti dopage. 25 des joueurs présents ont été concernés. C’est le deuxième contrôle de l’AFLD depuis le début de la préparation des Bleus début juillet.

Sept heures du mat’. Branle-bas de combat à Marcoussis. « Comme ma chambre est la première dans le couloir, j’ai cru que certains faisaient exprès du bruit, j’ai gueulé « mais taisez-vous ! » souriait Uini Atonio ce vendredi matin. Et puis je me suis rendu compte que ce n’était pas une blague... » « Au vu de notre état de fatigue en ce moment, c’était un peu trop tôt pour une blague, j’ai vite compris que c’était sérieux, rigolait de son côté Dimitri Szarzewski. Je suis habitué, j’ai été joueur-cible de l’AFLD pendant des années... C’est toujours le même rituel : surtout ne pas aller aux toilettes, se préparer pour la prise de sang... » Ainsi, au contraire du contrôle effectué à Tignes par l’AMA (Agence Mondiale Antidopage) sur demande de World Rugby qui n’avait concerné « que » huit joueurs (Yannick Nyanga, Rory Kockott, Mathieu Bastareaud, Yoann Huget, Benjamin Kayser, Sébastien Tillous-Borde, Vincent Debaty et le capitaine Thierry Dusautoir), ce sont cette fois-ci 25 joueurs qui ont subi un nouveau contrôle diligenté par l’AFLD. Une nouvelle opération « coup de poing » effectuée aux aurores dont les Bleus se seraient évidemment bien passés, avant la rude dernière journée qui les attend au CNR. La dernière avant le départ pour Falgos, puis l’Angleterre...

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?