Du Plessis : liés, jeu !

  • Du Plessis : liés, jeu !
    Du Plessis : liés, jeu !
  • Du Plessis : liés, jeu !
    Du Plessis : liés, jeu !
  • Du Plessis : liés, jeu !
    Du Plessis : liés, jeu !
  • Du Plessis : liés, jeu !
    Du Plessis : liés, jeu !
  • Du Plessis : liés, jeu !
    Du Plessis : liés, jeu !
  • Du Plessis : liés, jeu !
    Du Plessis : liés, jeu !
  • Du Plessis : liés, jeu !
    Du Plessis : liés, jeu !
Publié le / Mis à jour le

Accompagnés d’une armée sud-africaine, les frères Du Plessis rejoignent le club de Montpellier cette saison. L’occasion de continuer leurs carrières toujours sous le même maillot.

L’un est pilier, l’autre talonneur. Toujours liés l’un à l’autre. Les frères Du Plessis arrivent à Montpellier la saison prochaine pour le plus grand bonheur des supporters. Les deux hommes originaires de l’Afrique du Sud pourront ainsi évoluer encore sous le même maillot après la Coupe du monde. Déjà accoutumé à jouer ensemble par le passé, notamment pour la franchise des Sharks les deux hommes aux 137 sélections internationales amèneront expérience, puissance et précision au groupe Montpelliérain.

Jannie Du Plessis (1,88 m – 121 kg)

Âgé de 33 ans, il est l’aîné. Il commence sa carrière en Super 12 en 2006 avec l’équipe des Cheetahs avec qui il ne jouera qu’un an avant de retrouver les Sharks. Il participera à 119 matchs avec cette équipe et vivra à trois finales du Super 15 (2008, 2010 et 2013). Le pilier sud-africain est aussi international. À ce jour, il comptabilise 64 sélections et aura marqué un essai. Il prend son premier cap en 2007 face à l’Australie. En septembre il participera à sa troisième Coupe du monde. Vainqueur en 2007, il aura participé à deux rencontres.

Bismarck Du Plessis (1,87 m – 114 kg)

Considéré comme l’un des meilleurs talonneurs au monde le Sud-africain de 31 ans a les chiffres de son côté : 66 sélections en équipe nationale et 133 matchs de Super 15 disputés. Il commence sa carrière en 2003 avec les Cheethas avant de rejoindre les Sharks en 2005. En dix ans il inscrira 90 points pour la franchise sud-africaine. Dans sa carrière internationale, le talonneur aura aussi brillé. Connaissant sa première titularisation en même temps que son frère, il fait ainsi partie de la 23e fratrie à jouer pour les Springbok. Bien qu’au début il ait du mal à s’imposer, étant souvent une doublure du capitaine John Smith, il arrive à participer à la Coupe du monde 2007 où il profite du forfait de Pierre Spies (qu’il retrouvera cette année au MHR). En 2008, après une blessure de son capitaine il devient titulaire et impressionne au point que John Smith sera déplacé au poste de pilier droit pour permettre à Bismark de jouer son poste de prédilection. Il gagnera, en plus de la Coupe du monde 2007, le tri Nation 2009. Tout comme son frère, le mondial anglais sera son troisième. M. A.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir