• Montpellier : quid des internationaux français ?
    Montpellier : quid des internationaux français ?
Publié le / Modifié le
Top 14

Montpellier : quid des internationaux français ?

Amputé (potentiellement) de trois internationaux français pendant le mondial, le staff du MHR a dû s'activer à l'intersaison pour compenser leurs absences.

Pendant le mondial, Jack White et son staff ne pourront compter sur les trois internationaux français, appelés à préparer à la Coupe du monde, en ayant 31 chances sur 36 d'’y participer : le pilier droit Nicolas Mas, le troisième ligne aile Fulgence Ouedraogo et le demi d'’ouverture, longtemps privé de sélection François Trinh-Duc. Le moins que l'’on puisse dire, c'est que le staff montpelliérain a fait en sorte de compenser leurs absences, si ces trois joueurs font partis de la liste finale que Philippe Saint-André annoncera le 22 août, au lendemain du second test-match contre l'’Angleterre.

Demetri Catrakilis pour faire (temporairement) oublier François Trinh-Duc

Dépositaire du jeu de Montpellier depuis maintenant neuf saisons, François Trinh-Duc n'’est pas certain de participer au mondial. La logique voudrait que PSA et son staff emmènent cinq demis, hors aujourd’'hui ils sont six (trois demis d'ouverture et trois demis de mêlée). Et le joueur formé au Pic Saint-Loup n'’a jamais vraiment eu la cote avec le sélectionneur actuel. Philippe Saint-André n’'a fait appel à lui qu'’à quatorze reprises (pour cinq titularisations) durant son mandat, lui préférant bien souvent Frédéric Michalak, Rémi Talès ou encore Camille Lopez, pourtant resté à Clermont-Ferrand pour cette préparation de Coupe du monde. Mais la fin de saison tonitruante du joueur montpelliérain a poussé le sélectionneur à faire appel à lui. Son cas est donc particulier car il semble très difficile de pronostiquer sa présence, ou non, dans le groupe final qui se rendra en Angleterre. S’'il est finalement appelé avec le XV de France, le joueur originaire de Montpellier devrait être suppléé par la recrue Demetri Catrakilis. Cet ouvreur de 26 ans s’'est imposé aux Stormers en Super Rugby, la saison passée il a disputé 34 rencontres et a un profil de buteur, ce qui pourrait être complémentaire dès le retour de Trinh-Duc. De leur côté, Ben Lucas et Illian Perraux tenteront d’'obtenir du temps de jeu (à l’'ouverture !) avant le retour de l’'international français.

Fulgence Ouedraogo absent à plusieurs reprises

Son profil en équipe est, comme pour François Trinh-Duc, tout à fait incertain. S’'il a un profil proche de celui de Yannick Nyanga, à savoir coureur et habile ballon en main, PSA a montré à plusieurs reprises qu’'il favorisait les troisième ligne plaqueurs comme peuvent l'’être Thierry Dusautoir et Bernard Le Roux. Et comme pour les demis, il semble assez peu probable que le sélectionneur emmène quatre deuxième ligne et quatre flankers. Donc soit le staff prendra le parti de se passer d’'un seconde ligne étant donné qu'’un joueur comme Bernard le Roux peut dépanner un cran plus haut. A l’'inverse si PSA choisit d'’emmener quatre seconde ligne, il semble alors assez probable qu’'il se passe alors d'un flanker. Thierry Dusautoir est capitaine et sera à coup sûr du voyage. Bernard Le Roux à, derrière Dusautoir été de cette liste le troisième ligne le plus utilisé par PSA : 16 feuilles de matchs (26 pour le capitaine). Ensuite, à profil identique, c’'est Yannick Nyanga a plus été appelé que Fulgence Ouedraogo (15 contre 11 feuilles de matchs sous PSA). Fulgence Ouedraogo semble donc sur la sellette. S’'il n'’est pas sûr de participer au mondial, il est en tout cas très probable qu’'il participe à plusieurs rencontres avec l’'équipe de France à VII, afin de préparer les JO, ce qui lui avait été promis par Jean-Claude Skrela en cas de qualification pour Rio. Dans tous les cas, Jack White et son staff on pris les devants pour pallier aux différentes absences de « Fufu ». Ainsi Pierre Spies (53 sélections avec les Sudafs), Wiaan Liebenberg ont rejoint une liste (déjà longue) de troisième ligne à Montpellier : Martin Devergie, Kélian Galletier, Antoine Battut, Akapusi Qera, ou de Ben Mowen (même si ce dernier jouera a priori en numéro 8).

Nicolas Mas, supplée … après le mondial

Seul Montpelliérain qui semble à l’'abri d'une mauvaise surprise, Nicolas Mas devrait cruellement manquer à Montpellier. Si deux jokers Coupe du monde (Lourend Adriaanse et Jacobus Roux) sont venus renforcer l'’effectif du MHR pour la coupe du monde, le staff du MHR perd très clairement en qualité. Jacobus Roux, a peu joué depuis la saison 2012-2013, lorsqu’'il était à Trévise. Son niveau incertain devrait permettre à Lourend Adrianse, remplaçant de luxe en super rugby la saison passée de jouer sur la période de la Coupe du monde. Mais après le mondial les joueurs héraultais découvriront l’'aîné des frères Du Plessis : Jannie, longtemps considéré (avec Nicolas Mas) comme l'un des meilleurs piliers droits du monde. Une bonne pioche, même si elle ne compensera pas la période du mondial. P. I-R.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir