Le rugby pas le bienvenu au Stadium

  • Le rugby pas le bienvenu au Stadium
    Le rugby pas le bienvenu au Stadium
Publié le , mis à jour

Prévu pour l’Euro 2016 de football, le nouveau terrain du Stadium pourrait laisser les rugbymen au vestiaire au vu d’une pente trop forte après les lignes de touche, ce qui représenterait un danger pour les joueurs.

La nouvelle est tombée la semaine dernière, le nouveau terrain du Stadium de Toulouse rend impraticable la pratique du rugby selon les normes nationales et internationales. Un problème quand on sait que le Stade toulousain avait coutume de délocaliser quelques matchs dans l’enceinte d’environ 35 000 places, située Ile du Ramier et qu’une enceinte de plus de 20 000 places est nécessaire pour accueillir une demi-finale de l’European Champion Cup (le stade Ernest-Wallon ne fait « que » 19 500 places).

Techniquement comme l’explique La Dépêche du Midi dans son édition d’aujourd’hui, un terrain de rugby doit faire 68 mètres de large et avoir une bande de dégagement le long des touches de 3,50m avec une pente de0,5% sur 2,5m passant à 9 % sur un mètre. Le problème c’est qu’au Stadium, la pelouse n’est large « que » de 66 mètres et la pente a une déclivité de 27% immédiatement après la ligne de touche. La raison de cette pente ? Le moyen d’installer les panneaux publicitaires de l’UEFA, plus hauts que ceux du TFC, sans gêner la vue des spectateurs.

Des solutions

Et avec la nappe phréatique de la Garonne proche du terrain, il aurait été difficile d’abaisser le terrain, l’autre option pour installer les panneaux sans gêner la vision des spectateurs du premier rang. Priorité donc donnée au foot et à l’Euro 2016. Le rugby devra donc attendre la saison suivante pour s’exprimer de nouveau dans le plus grand stade toulousain à moins que l’UEFA n’accepte des travaux fin décembre et début janvier lors de la trêve hivernale en Ligue 1 pour remettre le terrain à niveau si possible. Si ce n’est pas le cas, le manque à gagner pour la billetterie du Stade est évident, 2 à 4 affiches auraient pu être déplacées au Stadium, fort d’un peu plus de 32 000 places une fois les travaux finis.

C.B.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?