L’Irlande s’est fait peur

  • L’Irlande s’est fait peur
    L’Irlande s’est fait peur
Publié le , mis à jour

Lors de son deuxième match amical, les Irlandais recevaient le XV écossais à l’Aviva Stadium de Dublin. Le XV du trèfle s’est imposé d’une courte avance 28-22 face à des Écossais très en forme.

Samedi 8 août, l’Irlande se déplaçait à Cardiff pour son premier match de préparation à la Coupe du monde. Face aux Gallois, les hommes de Joe Schmidt ont surclassé les locaux 35-21, inscrivant au passage cinq essais. Les hommes en vert avaient montré un superbe visage et réalisé une énorme prestation et déjà, les Français s’inquiétaient (encore plus) de devoir affronter ces Irlandais au Mondial (11 octobre, dernier match de la poule D, N.D.L.R). Pourtant ce samedi 15 août c’est une toute autre équipe qui a reçu les Écossais dans son antre. Pourtant, ce sont bien les locaux qui semblaient dominer ce match en début de partie. Malheureusement ils ont bien du mal à concrétiser leur domination et ne parviennent qu’à inscrire un seul essai. C’est le troisième ligne irlandais Chris Henry qui ouvre le score à l’Aviva Stadium. En face, le XV du chardon semble absent et peine à s’introduire dans le camp adverse. Finalement ils trouvent quelques brèches et franchissent la ligne d’en-but une fois avant la pause par le biais du troisième ligne aile Blair Conan. Un essai qui galvanise les hommes de Vern Cotter avant le retour aux vestiaires. D’ailleurs c’est avec la même envie qu’ils sont revenus sur le terrain pour la deuxième période et ont rapidement pris l’avantage.

O’Connel de retour

Dès la quatrième minute après le retour des vestiaires, les Irlandais semblaient dépassés par leurs adversaires qui inscrivaient un second essai. Sur le terrain, les rôles semblent s’être complètement inversés et ce sont les Irlandais qui subissent le jeu. Tout l’inverse de ce qu’ils avaient pu vivre une semaine plus tôt à Cardiff. Pourtant, les Irlandais vont se relancer dans ce match. Tout d’abord grâce à un deuxième essai qui leur permet de reprendre l’avantage au score. Ensuite, par l’entrée en jeu du joueur et capitaine habituel du XV du trèfle, Paul O’Connell. Absent face aux Gallois et sur le banc pour ce début de match, le joueur emblématique a commencé la rencontre sur le banc ce samedi. Après son arrivée sur la pelouse, son équipe a semblé retrouver le fil de leur jeu. En à peine dix minutes de jeu, le public assiste à trois essais. Après que Simon Zebo ait permis à l’Irlande de prendre de l’avance, l’Écossais Peter Horne réduis l’écart dans la foulée. Mais, de nouveau dominateurs, les Verts trouvent à nouveau la faille dans la défense adverse pour inscrire le dernier essai de la rencontre et se mettre à l’abri à dix minutes du coup de sifflet final. Après un gros passage à vide, les Irlandais ont réussi à inverser la tendance et prouvé qu’ils seront tout de même bien présents lors des prochaines échéances. Car avant le Mondial, ils devront à nouveau affronter le Pays de Galles dans un match digne d’une revanche puis les Anglais le 5 septembre à quelques jours à peine du lancement de la Coupe du monde. Avec quatre matchs de préparation soit les Irlandais seront prêts comme jamais soit les organismes seront éprouvés avant même de commencer la compétition. À voir dans les semaines qui arrivent… J. E.

La fiche technique du match

À DUBLIN – Samedi 15 Aout – 18h00 (heure française) – Irlande bat Ecosse par 28-22 (7-7). Arbitre : Pascal Gauzere (France)

IRLANDE : 4E Henry (15e), Cronin (54e), Zebo (60e), Fitzgerald (69e) ; 4T Madigan (15e, 54e, 60e, 69e).

ÉCOSSE : 3E Cowan (31e), Pyrgos (44e), Horne (64e) ; 2T Horne (31e), Jackson (64e) ; 1P Horne (59e).

IRLANDE : Kilcoyne (Bent ; 59e) ; Cronin (Strauss, 59e) ; Ross (White, 51e) ; Toner ; Tuohy (O’Connell, 55e) ; Conan (Murphy, 65e) ; Henry ; O’Brien ; Boss (Reddan, 65e) ; Madigan ; Fitzgerald ; D’Arcy ; Payne ; Bowe (Kearney, 59e) ; Zebo (Jackson, 77e).

ÉCOSSE : Grant (Reid, 44e) ; Brown (Ford, 51e) ; Welsh (Cusack, 46e) ; Hamilton (Harley, 55e) ; Gilchrist ; Cowan (Barclay, 57e) ; Blake ; Denton ; Pyrgos (Hidalgo-Clyne, 65e) ; Tonks ; Visser ; Horne ; Vernon (Scott, 59e) ; Lamont ; Jackson.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?