Didier Méné : « Pas de révolution, juste une application plus stricte de la règle. »

  • Didier Méné : « Pas de révolution, juste une application plus stricte de la règle. »
    Didier Méné : « Pas de révolution, juste une application plus stricte de la règle. »
Publié le , mis à jour

Le patron des arbitres français a accepté de revenir avec nous sur le débat suscité par les dernières annonces faites autour de la mêlée. Une « directive » plutôt qu’un changement radical qui offrira la possibilité aux arbitres de sanctionner plus vite les fautes commises en mêlée.

Comprenez-vous les réactions après votre annonce d’hier ?

Pas du tout… Aujourd’hui je lis qu’on parle de révolution, alors que l’on a simplement répété ce qui a été dit aux entraîneurs le 21 juillet dernier. On m’accuse de vouloir tuer la mêlée mais ne venez pas me dire que les amoureux de la mêlée se régalent quand ils voient qu’elles sont refaites trois ou quatre fois… C’est en laissant la mêlée dans cet état qu’elle va mourir.

La mêlée, un mal franco-français ?

Seulement 40 % disputées du premier coup, ce n’est pas gérable. Pendant trois saisons on a essayé de changer les commandements, de s’adapter et rien n’a changé. Tout le monde s’est embourbé, ce n’est pas la première fois qu’on essaye de trouver la solution. Les arbitres attendent des directives claires et évidentes qu’ils pourront mettre en place sur le terrain. Je ne sais pas si les joueurs vont mieux tenir en mêlée, mais ce que je peux vous dire c’est que les arbitres vont s’y tenir.

Comment la décision a-t-elle été accueillie par les entraîneurs ?

Lorsqu’on les a rencontrés le 21 juillet dernier, ils étaient plutôt satisfaits. Nos mêlées s’écroulent plus qu’ailleurs, et les entraîneurs sont les premiers à s’en rendre compte. On ne fait pas les choses dans notre coin, tout le monde est consulté. D’ailleurs une nouvelle réunion est prévue avec les entraîneurs au terme de la 4e journée pour faire le point.

Propos recueillis par Pierre-Olivier Chirol

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?