L’Italie sera prête

  • L’Italie sera prête
    L’Italie sera prête
Publié le , mis à jour

Alors qu’elle affrontera samedi une équipe d’Ecosse remaniée par rapport à sa coute défaite en Irlande et avec le jeune Grant Gilchrist comme capitaine, l’Italie voit enfin le bout d’une longue préparation marquée par une grève.

Originalement prévue le 14 juin, la préparation de la Squadra Azzurra a été reportée d’une semaine. Tous les joueurs (sauf Parisse et Castrogiovanni en raison des phaes finales du Top 14) étaient présents mais une grève pour revaloriser les primes du Mondial a été entamée lors de ce rassemblement près de Bolzano, dans les Alpes. Les 38 joueurs présents ont refusé de s’entraîner et de porter tout habit officiel de la sélection transalpine. Une semaine plus tard, l’entraînement a repris avec un nouvel accord : tout joueur ayant participé à la préparation de la Coupe du Monde même sans être dans la liste finale recevra une prime et pour les joueurs présents au Mondial, les primes ont été réévaluées même s’ils sont éliminés dès le premier tour. Après ce contretemps dans la préparation et ce bras de fer entre les joueurs et les dirigeants de la fédération, les joueurs ont pu finir leur stage le 3 juillet et profiter d’une semaine de vacances avant un nouveau stage en altitude.

Trois matchs amicaux

Du 12 au 25 juillet, les azzurri ont pu s’entraîner à L’Aquila dans les Apennins puis se sont ensuite retrouvés début août à Fiuggi, non loin de Rome pour peaufiner la préparation. Entre-temps, Jacques Brunel, le sélectionneur français de l’équipe italienne a dû se passer des services de George Biagi, deuxième ligne et du troisième ligne Simone Favaro, blessés. L’ouvreur, Carlo Canna, récemment élu meilleur joueur du dernier championnat d’Italie a lui, été appelé alors qu’il se trouvait sur la liste des réservistes. Kelly Haimona, blessé au bras depuis le dernier match du Tournoi, devrait encore éviter les contacts quelques jours mais sera vraisemblablement apte à la Coupe du monde. Contrairement à la France, qu’ils affronteront le 19 septembre, les Italiens ont prévu une série de matchs assez rapprochée du début du Mondial. En effet, l’Italie affrontera par deux fois l’Écosse, le 22 août à Turin et le 29 à Édimbourg mais jouera également un match de préparation en septembre, le 5 septembre à Cardiff contre le Pays de Galles. Le groupe sera alors déjà connu avant ce match et les quartiers pour la Coupe du monde, déjà pris. L’Italie arrivera donc prête tactiquement lors des matchs amicaux et sera sans doute dans le rythme face à la France pour son premier match dans le Mondial.

Le groupe italien actuel :

Avants : Matias Aguero (Zebre), Martin Castrogiovanni (Toulon), Dario Chistolini (Zebre), Lorenzo Cittadini (Wasps), Alberto De Marchi (Sale), Michele Rizzo (Leicester), Leonardo Ghiraldini (Leicester), Davide Giazzon (Trévise), Andrea Manici (Zebre), Valerio Barnabo (Zebre), Marco Bortolami (Zebre), Joshua Furno (Newcastle), Marco Fuser (Trévise), Quintin Geldenhuys (Zebre), Robert Barbieri (Leicester), Marco Barbini (Trévise), Mauro Bergamasco (Zebre), Francesco Minto (Trévise), Sergio Parisse (Stade Français), Samuela Vunisa (Zebre), Alessandro Zanni (Trévise)

Arrières : Edoardo Gori (Trévise), Guglielmo Palazzani (Zebre), Marcello Violi (Calvisano), Kelly Haimona (Zebre), Tommaso Allan (Perpignan), Carlo Canna (Fiamme Oro), Enrico Bacchin (Trévise), Tommaso Benvenuti (Bristol), Michele Campagnaro (Trévise), Angelo Esposito (Trévise), Gonzalo Garcia (Zebre), Andrea Masi (Wasps), Luke McLean (Sale), Luca Morisi (Trévise), Simone Ragusi (Trévise), Leonardo Sarto (Zebre), Giovanbattista Venditti (Zebre), Michele Visentin (Zebre).

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?