• Fofana : « Prendre des initiatives »
    Fofana : « Prendre des initiatives »
Publié le / Modifié le
Compétitions

Fofana : « Prendre des initiatives »

Le centre clermontois veut démontrer qu’avec son compère du centre de l’attaque française, Mathieu Bastareaud, il n’a rien à envier aux arrières du XV de la rose.

Qu’est-ce que cela vous fait d’affronter la meilleure équipe d’Angleterre ?

C’est une très bonne chose pour nous de jouer leur équipe type. Nous sommes dans la dernière ligne droite de la préparation, affronter l’un des favoris de la compétition est un plus. Nous sommes tous très excités et nous avons hâte de nous exprimer sur le terrain.

Est-ce un examen de passage de votre préparation estivale ?

Non, je ne le pense pas. Nous sommes plutôt dans l’état d’esprit de terminer notre préparation par une victoire, pour pouvoir partir dans le positif pour la suite.

Le XV de la rose est une formation qui ne doit pas vous laisser indifférent ?

J’y ai de bons souvenirs (lors de son premier Tournoi des 6 Nations, à Twickenham, le Clermontois avait marqué un essai d’anthologie, N.D.L.R.). Mais bon cela date un peu, et je préfère me tourner vers l’avenir, surtout avec ce qui nous attend.

Peut-on vraiment croire à un succès ce samedi ?

Oui, moi j’y crois. Nous sommes prêts physiquement, croyez-moi, nous avons tous beaucoup et bien travaillé. On veut réussir en match ce que nous mettons en place aux entraînements. On veut se lâcher ce week-end, répondre présent physiquement.

Il a été beaucoup question de polyvalence chez les trois-quarts ces derniers temps au sein du XV de France. Êtes-vous content d’être jugé à votre poste, celui de trois-quarts centre ?

Forcément. Philippe apprécie les joueurs polyvalents, qui ont une chance supplémentaire de pouvoir postuler au groupe France. Je vais jouer au centre, mon poste préféré, mais je sais que je peux être utilisé aussi à l’aile si l’équipe en a besoin. Samedi avec Mathieu Bastareaud, on ne va pas se contenter de défendre. Nous aimons tous les deux prendre des initiatives, attaquer la ligne. On va chercher à franchir cette défense. Nous avons travaillé certaines choses cette semaine, que l’on souhaite réussir samedi.

Les Anglais vous ont-ils impressionné devant votre écran de télévision le week-end dernier, notamment leurs trois-quarts qui ont marqué trois essais ?

Ils possèdent des joueurs au-dessus de la moyenne qui, si on les laisse s’exprimer, font de gros dégâts dans les défenses. Non, ils ne m’ont pas plus impressionné que cela. Nous avons commis des erreurs, qu’il ne faudra pas renouveler.

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir