• XV de France : Une de plus !
    XV de France : Une de plus !
Publié le / Modifié le
XV de France

XV de France : Une de plus !

Le quinze de départ pour affronter l’Angleterre samedi au Stade de France a été dévoilé par Philippe Saint-André ce matin. Douze changements par rapport au match de la semaine dernière et surtout une nouvelle charnière, encore.

Une annonce comme celle de ce matin a une saveur particulière et différente pour chaque joueur. Pour Y. Maestri, L. Picamoles ou S. Spedding, seuls éléments reconduits dans le XV de départ, elle ressemble fortement à un billet d’avion pour Londres. Pour d’autres comme S. Vahaamahina, Y. Goujon ou X. Chiocci, cette annonce a plutôt des allures de vol retour vers le Top 14. Au-delà des sentiments de chacun il y a un match à disputer, et un sacré match face à une équipe d’Angleterre qui veut s’imposer en terre française.

Le retour des cadres.

Les deux entraîneurs alignent des équipes a priori fortement inspirées de celles qui pourraient débuter la Coupe du Monde dans un mois. E. Ben Arous, G. Guirado, R. Slimani en première ligne, P. Papé et Y. Maestri pour la seconde, le cinq de devant devra avoir les reins solides pour contrôler le retour des cadres anglais. En troisième ligne, la titularisation de Louis Picamoles est une évidence. A ses côtés Damien Chouly et Bernard Le Roux tenteront d’être plus convaincant que Ouedraogo et Nyanga la semaine dernière. Au niveau de la ligne arrière, le Stade de France découvrira la 17ème charnière de l’ère Saint-André. S. Tillous-Bordes et F. Michalak, deux toulonnais jamais vraiment alignés ensemble en club mais qui ont l’avantage de bien se connaître. Au centre Wesley Fofana nous a assuré vouloir « prendre des initiatives ». Il sera accompagné de M. Bastareaud, de retour lui aussi. Son duel tout en opposition avec Jonathan Joseph s’annonce croustillant. Autre nouveauté, la France jouera avec deux vrais ailiers : Yohan Huget et Noa Nakaitaci. Scott Spedding de son coté n’a plus qu’a assurer une performance convenable à l’arrière pour être dans la liste finale. P-O. C.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir