Béziers en furie

  • Béziers en furie
    Béziers en furie
Publié le , mis à jour

L’ASBH réalise une entrée en matière parfaite à la Méditerranée en dominant Mont-de-Marsan, après un premier acte de feu.

Béziers - Mont-de-Marsan : 36-23

Résumé

Le temps d’une heure de jeu, Béziers a fait oublier que Mont-de-Marsan était le finaliste sortant du ProD2. Déchaînés, les Rouge et Bleu ont inscrit quatre essais en usant d’une multitude de formes de jeu : des réalisations, derrière un beau lancement de jeu, à la suite d’un ballon de turnover bien exploité, après un groupé pénétrant et une dernière, au près. Plus agressifs dans les rucks, mieux organisés en défense et très appliqués en touche, les Biterrois ont étouffé les Montois. Avant de baisser d’intensité en fin de match et de laisser échapper le bonus offensif. Qu’importe, les troupes de Manny Edmonds ont réussi à mettre de la folie dans un match qui a eu du mal à se lancer, avant de s’enflammer grâce aux échappées de Puletua, Gmir, Chevtchenko ou Vakacegu. Dommage que l’indiscipline des deux équipes (deux cartons jaunes chacune), soit venue ternir les débats. Béziers envoie un message fort en cette première journée, là où les Montois, en manque de jus et d’envie, ont prouvé qu’ils n’avaient pas encore oublié leurs désillusions passées.

FAIT DU MATCH

Les vingt-cinq minutes de rébellion montoise enlèvent le bonus offensif à l’ASBH. À la 55e minute de jeu, Béziers mène 36 à 9 et on pense alors que les Montois, méconnaissables, vont repartir avec cinquante points de la Méditerranée ! Mais les coéquipiers du capitaine Tastet ont de la fierté. Ils remettent la main sur le ballon pour dominer totalement la fin de match, face à des Héraultais qui accusent le coup physiquement. Mont-de-Marsan marque un premier essai par l’omniprésent Brethous et un second, de pénalité, après une série de pénalités obtenues en mêlée. L’orgueil montois a parlé… Heureusement !

LE PLUS BEL ESSAI

L’échappée sauvage de Jordan Puletua. Suite à un coup de pied d’occupation montois, Joe Vakacegu récupère le ballon devant ses 22 mètres. Le Fidjien relance, envoie un premier Montois sur les fesses avant d’adresser une superbe passe après contact dans le plaquage suivant. Puletua, lancé comme une fusée sur ses quarante mètres, traverse le terrain à toute vitesse, avant de ralentir sa course à un mètre de la ligne… Pour attendre Lucu qui le reprend mais ne peut pas empêcher l’essai. Un peu chambreur ce Jordan Puletua, mais quel joueur ! Une réalisation à une passe superbe, comme parfaite illustration d’un ballon de turnover très bien exploité.

L’HOMME DU MATCH

Lachie Munro c’est le pied ! Auteur de seize points, l’ancien lyonnais a été l’un des principaux artisans du succès biterrois. Un buteur inspiré (75 % de réussite, six sur huit), qui a également été performant dans sa gestion de match à l’ouverture. Alternant avec brio l’occupation au pied et le jeu à la main, dont plusieurs passes sautées inspirées. Il n’a pas non plus hésité à se sacrifier en défense. Il est aussi directement impliqué dans le premier essai de son équipe. Munro a d’abord exploité un surnombre par une passe sur le premier temps de jeu, avant d’envoyer Gmir à l’essai grâce à un beau coup de pied par-dessus. Un match plein, même s’il a parfois fait des mauvais choix tactiques. Jordan Puletua et Jean-Baptiste Barrère, auteur d’un doublé, auraient pu être cités comme homme du match. Par Julien LOUIS

Fiche technique

À BÉZIERS - Vendredi 19 h 30 - 5 598 spectateurs

Arbitre : M. Blasco Baque (Midi-Pyrénées)

Évolution du score : 3-0, 6-0, 6-3, 13-3, 20-3, 20-6, 23-6, 26-6 (M. T) ; 26-9, 31-9, 36-9, 36-16, 36-23

​ ​

Béziers : 4E Gmir (24e), Puletua (27e), Barrère (36e, 54e) ; 2T Munro (24e, 27e) ; 4P Munro (3e, 8e, 36e, 39e)

Cartons jaunes : Pinto Ferrer (14e), Bourdeau (72e)

Mont-de-Marsan : 1E Brethous (60e), de pénalité (76e) ; 2T Briscadieu (60e, 76e) ; 3P Saubusse (21e, 31e, 42e)

Cartons jaunes : Liebenberg (35e), Delai (54e)

Non entré en jeu :

BÉZIERS 15. Puletua (21. Suchier, 59e) 14. Gmir, 13. Max, 12. Chevtchenko, 11. Vakacegu ; 10. Munro, 9. Valentine (20. Bisman, 59e) ; 7. Ramoneda (19. Zouhair, 59e), 8. Meité (22. Bourdeau, 47e), 6. Barrère (16. Fualau, 16e ; Barrère, 25e ; 18. Ceyte, 73e) ; 5. Lokotui, 4. Lambey ; 3. Brison (23. Tokotu’u, 37e ; Brison, 65e), 2. Pinto Ferrer (16. Fualau, 64e), 1. Fernandes (17. Lafon, 55e)

MONT-DE-MARSAN 15. Lucu ; 14. Ratu (22. Delai, 4e), 13. Tokula, 12. Mirande, 11. Cabannes ; 10. James (21. Azpiazu, 55e), 9. Saubusse (20. Briscadieu, 59e) ; 7. Tastet (cap.), 8. Malet (19. Bost, 55e), 6. Brethous ; 5. Liebenberg (18. Tutaia, 56e), 4. Dargier ; 3. Ormaechea (23. Rameau, 55e), 2. Caudullo (16. Blanchard, 55e), 1. Muzzio (17. Fiorini, 55e ; Muzzio, 74e)

LES BUTEURS

Munro : 4P/4 ; 2T/4. Saubusse : 3P/4 ; Briscadieu : 2T/2

LES MEILLEURS

À Béziers, Puletua, Gmir, Vakacegu, Munro, Barrère, Lambey ; à Mont-de-Marsan, Brethous, Tastet, Malet.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?