Le champion va bien

  • Le champion va bien
    Le champion va bien
Publié le , mis à jour

Pour la première fois, le club parisien étrennait son costume de champion en titre en rencontre officielle. Un costume auquel les hommes de Gonzalo Quesada ont rendu hommage en dominant nettement le promu palois (34-18). La manière en prime.

Le résumé

Après une entame de match équilibrée, les Parisiens prirent le dessus sur des Palois trop indisciplinés et marquèrent le premier essai du match après une bonne charge de Danty, bonifiée par un relais de Dupuy pour Sinzelle et Pyle, surpuissant, à la conclusion. La suite de la première période ne fut qu’une succession de fautes et de cartons jaunes, au milieu de laquelle Plisson marqua deux pénalités. Marques qui avait ouvert le score, rajouta lui aussi trois points pour la section paloise avant la pause (mi-temps : 13-6). Au retour des vestiaires, Paris profita de nouvelles exclusions temporaires côté palois pour aller de nouveau derrière la ligne d’en-but. Deux éclairs de Pau, transformés en essais ne suffirent pas à revenir dans un match qui se donna complètement au club parisien avec le dernier essai de Lakafia en bout de ligne (score final 34-18). Le bonus est raté de peu pour les parisiens.

Le tournant

Le carton jaune reçu par Ratuvou a coûté cher aux Palois. Après un en-avant jugé volontaire par l’arbitre et qui stoppa une attaque parisienne, l’ailier de la Section laissait ses coéquipiers à 13 (carton jaune à Dougall trois minutes auparavant) alors que les Palois s’étaient refait une santé en marquant leur premier essai du match par Lacrampe. En suivant, Plisson réussissait la pénalité et quelques minutes plus tard, Raphael Lakafia inscrivait le 3e essai parisien. Les espoirs béarnais venaient de s’envoler.

L’essai du match

Il est l’œuvre du demi de mêlée fraîchement entré en jeu, Thierry Lacrampe. Après une touche, l’ouvreur argentin Santiago Fernandez écartait pour Niko intercalé qui franchissait la ligne avant de se faire plaquer in extremis par Antoine Burban. L’ailier néo-zélandais passait le ballon dans sa chute pour Thierry Lacrampe. L’ancien clermontois n’avait plus qu’à s’effondrer dans l’en-but pour ramener les siens à 5 points (18-13 à la 53e).

L’homme du match

Le retour aux affaires de Jules Plisson était évidemment scruté de près. S l’ouvreur parisien a bien mené le jeu de son équipe et inscrit 14 points au pied, ses défaillances dans le secteur défensif auraient pu coûter cher (4 plaquages manqués). Si bien que c’est à Raphaël Lakafia que reviennent les honneurs d’homme du match. Un essai à son compteur et impliqué sur deux autres, l’ancien biarrot a montré cet après-midi toute sa classe notamment avec cette petite chistera sur le dernier essai du match. C’est également lui qui donne le ballon qui permet à Burban de marquer son essai. Carton plein.

Les meilleurs

Plisson, Danty, Dupuy, Pyle, Burban, Lakafia ; Lacrampe, Ramsay, Fernandez.

À Paris, dimanche 16 h 15 Stade français bat Pau 34-18 (13-6) Arbitre : M. Attalah (F.-C.)

Évolution du score : 0-3, 7-3, 7-6, 10-6, 13-6 (MT) ; 18-6, 18-13, 21-13, 24-13, 29-13, 29-18 et 34-18.

Stade français : 15.Camara ; 14. Arias ; 13. Danty (21. Bosman, 43e) ; 12. Doumayrou (22. Bonneval, 70e) ; Sinzelle ; 10. Plisson ; 9. Dupuy (20. Tomas, 64e) ; 8. Ross ; 7. Lakafia ; 6. Burban (19. Nicolas, 64e) ; 5. Mostert (18. Vallejos, 59e) ; 4. Pyle ; 3.Oléon (23.De Clercq, 33e) ; 2. Sempéré (16. Priso, 63e) ; 1. De Malmanche (16. Priso, 42e — 17. Felsina, 78e)

Pau : 15.Acebes (21. Fernandez, 38e) ; 14.Ratuvou ; 13.Fumat (22. Vatubua, 59e) ; 12.Vatu ; 11.Niko ; 10.Traille ; 9.Marques (20. Lacrampe, 51e) ; 8.Coughlan ; 7.Bouilhou (19.Butler, 59e) ; 6.Dougall (16.Campo, 30e) ; 5.Dry (18. Ramsay) ; 4.Pierre (16.Campo, 68e) ; 3.King (23. Natsarishvili, 68e) ; 2. Bianchin (16. Campo, 54e) ; 1. Jacquot (17. Moise, 68e)

Stade français : 4E Pyle (6e), Burban (47e), Lakafia (63e), Camara (80e) ; 1T Plisson (6e) ; 4P Plisson (15e, 17e, 60e et 58e)

Carton jaune : De Clercq (faute en mêlée, 40e + 4).

Blessé : Danty (genou).

Pau : 2E Lacrampe (52e) ; Ramsay (68e) 1T Fernandez (52e) ; 2P Marques (4e, 12e).

Cartons jaunes : Bianchin (jeu au sol, 21e), Jacquot (faute en mêlée, 40e+4) Dougall (jeu au sol, 58e), Ratuvou (antijeu, 61e).

Les buteurs : Plisson : 4P/4, 1T/4. Marques : 2P/3 ; Fernandez : 1T/2.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?