Perpignan commence bien

  • Perpignan commence bien
    Perpignan commence bien
Publié le , mis à jour

Alors que Bayonne doit attendre dimanche pour recevoir Narbonne, les autres clubs de Pro D2 ont joué ce jeudi et vendredi soir et il n’y a pas eu de score surprise.

Ce jeudi, le LOU a ouvert la deuxième journée du championnat de Pro D2 de fort belle manière. En effet, les Lyonnais sont allés s’imposer à Mont-de-Marsan laissant tout de même le bonus défensif aux locaux (18-22). Les relégués de Top 14 de la saison passée commencent la saison de Pro D2 de la meilleure des façons avec une seconde victoire convaincante face à un des favoris du championnat. De leur côté, les Montois n’ont toujours pas gagné de match. C’est aussi le cas du Biarritz Olympique qui, après une courte défaite à domicile lors de la première journée, s’est à nouveau incliné ce vendredi soir face à l’US Montauban (9-20). Sans bonus défensif, les Biarrots ont craqué dans les dernières minutes de la rencontre. C’est d’ailleurs aussi le cas des Berjaliens qui sont passés tout proche de réaliser une très jolie performance. Malheureusement pour Bourgoin, Albi a bénéficié d’un essai de pénalité sur la sirène. Une décision qui a offert la victoire aux Jaune et Noir qui se reprennent après une défaite face à Bayonne la semaine passée.

L’USAP domine Carcassonne

Privé de première journée car ils devaient rencontrer Dax, les Perpignanais ont fait leur entrée en championnat chez leurs voisins audois à Carcassonne. Une partie parfaitement maîtrisée par Jean-Pierre Pérez et ses coéquipiers (38-9). Pourtant, malgré une partie largement dominée par l’USAP les Catalans sont repartis sans bonus offensif. Contrairement à Aurillac qui, pour son deuxième match, a encore séduit. Après une victoire à Aguilera lors de la première journée, les Aurillacois ont, cette fois-ci, écrasé Colomiers (40-10) et marqué cinq points au classement. les Biterois eux, continuent à remporter des matchs puisqu’ils ont facilement disposé de Provence Rugby ce vendredi soir (31-17). Entre Bayonne et Narbonne, les Ciel et Blanc ont pris le dessus (28-21), mais auraient pu tout perdre par la baisse de forme lors de la deuxième période. Mais le RCNM s’est montré trop indiscipliné pour s’imposer à Jean-Dauger. J. E.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?