Oyonnax par le jeu

  • Oyonnax par le jeu
    Oyonnax par le jeu
Publié le , mis à jour

Sur sa nouvelle pelouse synthétique, le club de l’Ain a signé un premier succès bonifié.

Oyonnax - Bordeaux Bègles: 37 - 19

Par Jean-Pierre Dunand

Le résumé

Sur sa nouvelle pelouse, l’US Oyonnax a réussi ses débuts en signant une victoire bonifiée face à Bordeaux Bègles qui eut du mal à s’adapter à ces conditions de jeu mais aussi, voire surtout, à suivre le rythme imposé par les Oyomen. À la pause, après une première période parfaite, ils avaient en poche le bonus. Ils le validèrent sur un quatrième essai inscrit au terme d’une action collective et les Girondins, malgré une belle rébellion, ne purent leur faire lâcher. Oyonnax a séduit par la qualité de son jeu et par un état d’esprit conforme aux habitudes de la maison dans l’engagement et l’intensité.

Le fait du match

La nouvelle pelouse synthétique a constitué un paramètre important, au bénéfice des Oyonnaxiens plus vifs dans leur jeu, plus prompts dans les rucks, plus solides en mêlée et de manière générale mieux organisés pour mettre la pression sur leur adversaire.

Le plus bel essai

Depuis le début du match Oyonnax met la pression sur son adversaire. À cinq minutes de la fin de la première période, sur une touche de pénalité, la prise de balle de Robson permet d’enchaîner un maul dont Jenneker s’extirpe. Le talonneur de l’USO feinte la passe pour filer seul à l’essai, le troisième de l’USO.

L’homme du match

On peut hésiter, entre Jody Jenneker inlassable plaqueur mais aussi très présent dans le jeu offensif, Eamon Sheridan qui dynamisa le jeu ou Nicky Robinson pour la précision de son pied.

Fiche technique

À OYONNAX — Samedi 18 h 30 — 11 000 spectateurs

Arbitre M. Chalon (Limousin)

Oyonnax bat Bordeaux Bègles 37-19

Évolution du score 3-0, 6-0, 9-0, 9-3, 9-6, 16-6, 16-9, 23-9, 30-9, 30-12 (MT), 37-12, 37-19,

Oyonnax : Essai de pénalité (26e), Sheridan (29e), Jenneker (35e), De Marco (60e), 4T (26e, 29e, 35e, 60e), 3P Robinson (3e, 8e, 11e)

Carton jaune : Sheridan (74e)

Bordeaux Bègles : 1E Connor 66e, 1T (66e), 4P Bernard (18e, 20e, 28e, 39e)

Oyonnax : 15. Denos (cap) (22. Martin 57e) ; 14. Codjo, 13. Taufa (21. Lespinas 65e), 12. Sheridan, 11. Tian ; 10. Robinson, 9. Cibray (20. Weepu 52e) ; 7. Missoup, 8. Faure (19. Wannenburg 57e), 6. Gunther ; 5. Metz, 4. Robson (18. De Marco 44e) ; 3. Clerc (23. Jenneker 52e), 2. Jenneker (16. Bordes 55e), 1. Delboulbes (17. Rapant 52e)

Bordeaux Bègles : 15. Dubié ; 14. Brousse, 13. Le Bourhis, 12. Rey, 11. Connor ; 10. Bernard, 9. Lesgourgues (21. Serin 65e) ; 7. Chalmers (2O. Clarkin 58e), 8. Saili, 6. Braid ; 5. Botha (18. Jaulhac 51e, 4. Ledevedec ; 3. Toetu (23. Gomez Kodela 40e), 2. Maynadier (16. Auzqui 44e) 1. Poux (cap) (17. Poirot 44e)

Les meilleurs

À Oyonnax Gunther, Jenneker, Metz, Sheridan, Robinson. À Bordeaux Bègles Saili, Bernard, Connor,

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?