«Trois essais par match : une bonne moyenne»

  • «Trois essais par match : une bonne moyenne»
    «Trois essais par match : une bonne moyenne»
Publié le , mis à jour

Ce dimanche, l’Aviron Bayonnais a eu fort à faire face à des Narbonnais venus avec de grandes ambitions. Les joueurs de Vincent Etcheto ont montré de très belles choses mais l’entraîneur déplore un trop grand nombre de fautes. L’objectif pour les prochaines échéances : gommer tout déchet.

Trois minutes ! Il n’a pas fallu plus longtemps pour que le stade Jean Dauger s’enflamme. Grâce à un énorme travail d’équipe et une conclusion de Guillaume Rouet, l’Aviron Bayonnais a déjà pris de l’avance au score dès le début du match. Pourtant, très vite (deux minutes plus tard) les Narbonnais répondaient de la meilleure des manières en inscrivant leur premier essai. Le ton était donné ! Une dynamique que Vincent Etcheto aurait bien aimé conserver plus longtemps. « Cela aurait été trop beau de faire un match à la hauteur des deux premières minutes, confiait-il après le match. Mais c’est l’apprentissage du Pro D2. On savait que face à Narbonne si les joueurs s’exposaient, lâchaient des ballons et qu’il n’y avait pas de sortie de terrains propres, les Narbonnais seraient très bons sur les contre-attaques et les turn-overs, et ils nous l’ont montré. » Après une première mi-temps très engagée de part et d’autres du terrain, le public a senti que la deuxième période était plus difficile à gérer pour les joueurs. « La chaleur n’a pas aidé, les soutiens arrivaient un peu en retard, les ballons étaient glissants à cause de la transpiration » soulignait l’entraîneur bayonnais. Ce qu’a vite confirmé l’ailier de l’Aviron Julien Jané. « Il a vraiment fait très chaud, a-t-il répété à plusieurs reprises. Mais nous n’avons pas d’excuses, les conditions étaient les mêmes pour les deux équipes. »

Des regrets pour le bonus

Pour les Bayonnais, la victoire est là mais la conquête échouée du bonus offensif laisse un petit goût amer même si Vincent Etcheto semble satisfait de ses joueurs. « La première place ex æquo avec Aurillac était à portée de main avec le bonus offensif. Bayonne est tout de même dans le ventre mou car il y a quelques équipes à deux victoires. Mais deux matchs, deux victoires c’est important. L’équipe aurait signé pour cela en début de saison. » Malgré tout, tous s’accordent sur le fait que les Bayonnais ont gâché pas mal d’occasion de s’envoler au score. « À Albi, nous avons été très opportunistes car nous avons marqué trois essais sur nos trois occasions. Face à Narbonne, nous avons sept ou huit occasions, et nous marquons trois essais. Cela fait tout de même une moyenne de trois essais par match c’est pas mal. » Avant d’affronter Dax ce dimanche, l’Aviron Bayonnais va devoir gommer pas mal d’erreur tout en essayant de conserver tout le positif observé lors de ce match face à Narbonne. Les prises d’initiatives, la recherche de solutions et l’avancée sur le terrain sont les trois points dont se satisfait Vincent Etcheto après cette victoire.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?