« Les supporters n’attendent que ça »

  • « Les supporters n’attendent que ça »
    « Les supporters n’attendent que ça »
Publié le , mis à jour

Romain Souquet, troisieme ligne et capitaine de l’US Romanaise et Péageoise a accepté de livrer son sentiment concernant le derby entre Roman et Aubenas qui aura lieu ce dimanche.

En tant que capitaine, comment vit-on ce derby ?

C’est un derby, un vrai derby. Cela se ressent dès l’annonce du calendrier, tous les supporters n’attendent que ça : connaître le premier match de la saison et en plus contre Aubenas, c’est un événement important. C’est une pression supplémentaire mais c’est un avantage de commencer la saison de cette manière : les choses seront mises au clair dès le départ. À la fin de ce match nous serons où nous en sommes et cela nous permettra d’évaluer le niveau de notre poule dès le départ puisqu’ils sont favoris.

D’autant que votre objectif majeur est de finir premier de cette fameuse poule…

Effectivement c’est notre objectif premier si l’on veut pouvoir prétendre à la montée en Pro D2

Aubenas a pourtant fait ses preuves la saison passée…

Nous en sommes conscients, mais notre recrutement est à prendre en compte, tout comme notre préparation estivale. Les nouveaux arrivants vont nous apporter un plus, notamment au niveau de la mêlée. Je pense que cette année, nous aurons les moyens de réaliser une belle saison.

Ce derby sera votre premier match de la saison à domicile. En tant que capitaine, vous avez commencé à lancer un discours à vos hommes cette semaine ?

J’ai tenté de faire comprendre aux recrues que ce match est véritablement un derby et qu’il compte beaucoup pour nous et notre public. L’année passée, nous avions été mal reçus là-bas et cette année nous tenons à leur montrer que nous répondrons sur le terrain. Toute cette semaine, le derby sera dans les esprits. La semaine d’entraînement risque d’être intense, tant mentalement que physiquement.

Les nouvelles recrues sont-elles d’ailleurs dans cet état d’esprit pour dimanche ?

Complètement. Les quelques oppositions que nous avons faites cet été ont d’ailleurs été révélatrices : ils sont prêts à s’envoyer au combat pour leur nouvelle équipe, leur nouveau maillot. D’autant que le public sera la pour les porter. Désormais ils sont Romanais. Lorsque nous ferons un tour de terrain dimanche avant la rencontre, et que le public criera de tous les côtés, ils comprendront l’importance d’une telle opposition.

Avez-vous des contacts avec certains joueurs d’Aubenas au quotidien ?

Oui, j’ai d’ailleurs envoyé un texto aujourd’hui à un ami qui joue là-bas. Étonnamment je n’ai pas encore eu de réponse ! (rires)

La semaine avant le derby doit être particulièrement « animée » sur les réseaux sociaux…

Effectivement ! Il se trouve que la saison passée la dernière rencontre s’était plutôt mal terminée avec plusieurs bagarres générales. Si l’on continue à se chambrer de cette manière avant la rencontre ça ne devrait pas améliorer les choses (rires).

Le rugby que vous pratiquez lors d’un derby est-il différent que celui pratiquer lors d’un match courant du championnat ?

Complètement. Pour un derby le jeu est plus simple mais beaucoup plus impactant. Les avants sont énormément mis à contribution et nous n’écartons pas beaucoup le jeu. Au final, le combat collectif l’emporte toujours lors d’un derby. Propos recueillis par Romane Paulin

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?