Toulouse enchaîne

  • Toulouse enchaîne
    Toulouse enchaîne
Publié le , mis à jour

Trois matchs, trois victoires. Les hommes d’Ugo Mola ont une fois de plus prouvé que la nouvelle recette de l’ex-entraîneur briviste est en train de fonctionner. Ils l’auront démontré une fois de plus face à Castres.

Toulouse - Castres : 37-20

Par Romane PAULIN et Léo FAURE

Résumé

Du rythme et de l’émotion. Ernest-Wallon avait laissé résonner son enceinte à plusieurs reprises dans une première mi-temps maîtrisée par les Toulousains sous le pied de McAlister sorti blessé à la 36e. La raison ? Des Toulousains capables d’écarter sur leurs ailes en pleine possession de leurs moyens avec Bonneval et Clerc. Ce dernier était pourtant stoppé devant la ligne d’en-but à la 11e avant que M. Cardona ne refuse finalement l’essai de Médard venu percer plein centre. Sur la sonnerie de la mi-temps, les Haut-Garonnais menaient 17-7 sur les hommes de Christophe Urios. L’occasion de tuer le match se trouvait là. Et pourtant. À la reprise, les Rouge et Noir laissaient les Castrais reprendre la main sur cette rencontre avec la percée de Julien Seron à l’origine d’un essai refusé à la 45e. Par chance. Durant la seconde mi-temps, les Toulousains enchaînaient les fautes et permettaient aux coéquipiers d’Alex Tulou de revenir progressivement au score dès la 52e (20-13). La rentrée d’Antoine Dupont à la 45e offrait à Castres le dynamisme que l’on attendait depuis le début de la partie. Mais la revanche des hommes d’Ugo Mola se trouvait là : transperçant, Flood inscrivait finalement l’essai de la révolte à la 68e et sortait quelques minutes plus tard acclamé par tout un stade.

Le fait du match

Castres aurait pu reprendre la main sur cette partie, bien décidé à retourner le scénario de ce match dès le début de la seconde mi-temps. Le demi de mêlée Julien Seron en était à l’origine, avec une percée plein centre et un décalage sur Alexandre Bias qui partait aplatir sous les perches. M. Cardona refusait pourtant l’essai après analyse vidéo : Samson, en tirant le maillot de son adversaire toulousain empêchait les Castrais de revenir au score.

L’essai du match

Il fallait que les Toulousains réagissent, qu’ils réaniment le jeu dans cette seconde mi-temps. Le break de la rencontre aura finalement eu lieu à la 68e lorsque Doussaint créait le déséquilibre plein centre pendant que Flood, présent sur l’aile, venait conclure l’action sur un essai et faisait finalement la différence durant cette partie.

L’homme du match

Animateur mais surtout audacieux, Flood, ouvreur de formation, apportait toute la fluidité nécessaire au jeu toulousain. En réussite au pied, il aura apporté une aide précieuse à ses coéquipiers durant la partie. On retiendra notamment l’audace d’un coup de pied tenté et transformé à plus de 50 mètres après la sortie de McAlister.

La Fiche technique

À TOULOUSE - Samedi 16 h 35 - 15 159 spectateurs

Arbitre : M. Cardona (Côte d’Argent)

Évolution du score : 3-0, 6-0, 11-0, 11-7, 14-7, 17-7 (MT) ; 17-10, 20-10, 20-13, 23-13, 30-13, 37-13, 37-20.

Toulouse : 3E Flynn (12e), Flood (68e), Bézy (77e) ; 2T Bezy (67e, 78e) ; 6P Flood (2e, 9e, 36e, 40e, 46e), Bezy (64e).

Blessé : McAlister (mollet).

Castres : 2E Martial (32e), Mach (73e) ; 2T Dumora (33e), Palis (74e) ; 1P Dumora (48e) ; 1DG Dumora (43e).

Blessé : Urdapilleta

Non entré en jeu : 16. Rallier

TOULOUSE 15. Médard ; 14. Clerc, 13. David, 12. Flood (22. Fritz 71e), 11. Bonneval (20. Matanavou 59e) ; 10. McAlister (21. Doussain 36e), 9. Bezy ; 7. Harinordoquy (18. Lamboley 54e), 8. Galan (19. Gray 64e), 6. Camara ; 5. Albacete (cap.), 4. Millo-Chlusky ; 3. Johnston (23. Aldegheri mt-75e), 2. Flynn (16. Marchand 59e), 1. Kakovin (17. Baille 64e).

CASTRES 15. Palis ; 14. Martial, 13. Wulf, 12. Cabannes, 11. D. Smith ; 10. Urdapilleta (21. Dumora 22e ; 22. Combezou 59e), 9. Seron (20. Dupont 45e) ; 7. Bias, 8. Tulou (19. Beattie 69e), 6. Babillot ; 5. Desroches (18. Capo Ortega 45e), 4. Samson ; 3. Wihongi (17. Montes 45e — 71e), 2. Mach, 1. Forestier (23. Houerie 72e).

LES BUTEURS

Flood : 5P/5, 0T/1 ; McAlister : 0P/1 ; Bezy : 1P/1, 2T/2.

Dumora : 1T/1, 1P/2 1DG/1 ; Palis : 1T/1.

Les meilleurs

À Toulouse, Flood, Bezy, Camara, Flynn ; à Castres, Tulou, Martial.

Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?