L’Irlande inquiète

  • L’Irlande inquiète
    L’Irlande inquiète
Publié le , mis à jour

Après la défaite des Irlandais en Angleterre ce samedi (21-13), Joe Shmidt et son staff doivent faire le bilan de leur préparation à moins de deux semaines de la Coupe du monde. Un bilan mitigé.

Deux victoires et deux défaites. Les Irlandais ont misé sur une égalité parfaite pour ses matchs de préparation au Mondial (18 septembre-31 octobre). Un bilan équilibré dont Joe Schmidt se serait bien passé. Le XV de Trèfle avait démarré sa préparation de la meilleure des façons avec une impressionnante victoire au Millenium de Cardiff face aux Gallois (35-21). Une semaine plus tard, les Irlandais remportaient leur deuxième match au Lansdowne Road de Dublin face aux Ecossais (28-22). Jusqu’ici tout allait bien. Mais c’est à partir de ce deuxième match disputé que les choses se sont gâtées pour les Vert et Blanc. En effet, après ces deux victoires, les hommes de Joe Schmidt se sont inclinés à domicile une première fois dans le match de la revanche face aux XV du Poireau (10-16). Les Irlandais ont connu le même dénouement ce samedi en Angleterre. Malmenés pendant tout le match, ils se sont inclinés (13-21) en produisant quelques belles séquences de jeu mais pas assez pour espérer prendre le pas sur les Anglais.

J-12 avant l’entrée au Mondial

Cette année, l’Irlande se retrouve dans la poule de la France, comme c’était le cas en 2007. Mais ce sera face au Canada que Paul O’Connell et ses coéquipiers feront leur entrée dans la compétition le 19 septembre. En revanche, l’état de santé d’une autre star de la sélection irlandaise préoccupe. Jonathan Sexton est sorti au cours de la deuxième période sur blessure. À la charnière, Connor Murray a lui aussi quitté ses partenaires sur blessure mais beaucoup plus tôt dans la partie (16e minute). Joe Schmidt devra donc composer son équipe en fonction de ces deux nouvelles blessures qui, pour le moment, n’ont pas été détaillées. Une chose est certaine, l’Irlande va devoir se rassurer lors de son entrée dans la compétition si elle veut espérer passer le cap des quarts de finale au Mondial, un niveau qu’elle n’a jamais atteint. J. E.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?