Faire vivre le ballon avant de souffler

  • Faire vivre le ballon avant de souffler
    Faire vivre le ballon avant de souffler
Publié le , mis à jour

Après la défaite face à Dax, les Bayonnais ressentent une légère frustration mais ils espèrent en tirer profit pour remporter leur match face à Bourgoin. Une rencontre qu’ils ambitionnent de remporter en développant un jeu toujours autant ambitieux avant de prendre des vacances bien méritées.

Avec 10 essais marqués en 3 matchs, soit 3,3 de moyenne, mais déjà 7 essais encaissés dans le même temps, Bayonne est à la fois et en même temps la meilleure attaque en nombre d’essais marqués et la troisième moins bonne défense du championnat. Il reste donc des réglages à opérer pour obtenir une défense aussi performante et offensive que l’attaque comme le soulignait Vincent Etcheto au sortir du match de Dax : « Nous sommes dangereux offensivement mais pas au niveau défensivement. Depuis le début de la saison, je demande aux joueurs d’être offensifs en défense, c’est-à-dire d’être agressifs sur les plaquages et sur la ligne d’avantage. On n’y est pas. » Après deux jours de repos, les Bayonnais ont repris l’entraînement ce mercredi avec logiquement comme axes de travail principaux, « la défense et la révision de quelques points de règlement… » aux dires de Vincent Etcheto. En effet, même s’il ne peut « pas reprocher grand-chose » à ses joueurs et qu’il est satisfait du contenu depuis 3 matchs il ne cache pas son ambition de produire un jeu léché mais aussi complet afin de gagner des matchs et remplir les objectifs du club. Il reste donc fidèle à sa philosophie de jeu, celle qui prône depuis qu’il est entraîneur avec les jeunes de Bayonne en passant par Brescia en Italie et plus récemment à Bordeaux Bègles.

Le retour de Bustos Moyano

Depuis le début de la saison, le XV de départ a été très peu changé par Vincent Etcheto et Dewald Senekal. Ceci en raison de la configuration de ce début de saison, avec seulement quatre matchs ainsi que la bonne santé de leur équipe. Selon Vincent Etcheto, à ce jour plusieurs joueurs sont encore incertains pour ce dimanche mais pourraient tout de même postuler pour dimanche (Monribot, Haare, Hegarty, Jané, Sayerse…). Outre les blessés de longue date (Stewart, Fainga’anuku, Whitelock et Lacroix) le groupe ne devrait pas trop évoluer. Seul changement notable, le retour de l’arrière et précieux buteur Martin Bustos Moyano. Il devait faire son retour dimanche dernier, mais une « otite très douloureuse » l’en a empêché, ce dimanche devrait être le bon.

Monribot : « se servir de notre frustration pour gagner contre Bourgoin »

Dernière étape avant les vacances, et avant de pouvoir souffler un peu, après plus de deux mois d’efforts, la réception de Bourgoin. Le capitaine bayonnais s’est d’ailleurs projeté sur cette rencontre : « Il y eu beaucoup de frustration après le match de Dax. Mais il faut s’en servir pour ce week-end. Nous devons nous remobiliser, on ne doit pas se poser 36 questions. Nous sommes dans l’obligation d’avoir des résultats. D’autant plus que Bourgoin est une équipe que l’on doit craindre » Gagner, avant de pouvoir profiter d’une trêve bien méritée : « On peut tout lâcher sur ce match car après nous serons en vacances pour dix jours. » Des vacances qui feront du bien, après une descente de Top 14 et une intersaison mouvementée dont la modestie dont les Ciel et Blanc font toujours preuve en est le symbole : « On entre dans ce championnat sur la pointe des pieds. » Toutefois si les protégés d’Etcheto parviennent à s’imposer contre Bourgoin, ils s’installeront bien comme des prétendants crédibles à la remontée en Top 14. M. L.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?