Provence Rugby respire, Biarritz coule

  • Provence Rugby respire, Biarritz coule
    Provence Rugby respire, Biarritz coule
Publié le , mis à jour

Le match de la peur. Les deux équipes savaient au coup d’envoi que le perdant serait dernier pendant la trève.Si Provence Rugby reste dans l’espoir, l’extra-sportif pourrait bien couter au BO.

Provence Rugby — Biarritz 22-11

Par Pierre-Olivier Chirol

Résumé

Biarritz cherche à se rassurer d’entrée avec un drop de Magnaval. Les Provencaux ont vraisemblablement travaillé leur défense cette semaine. La mêlée biarrote a fait beaucoup mal et récupère des pénalités qui ne se convertissent que très (trop) rarement en points. La fin de la première mi-temps est difficile pour Aix en infériorité numérique, mais la défense tient bon et la mêlée se met même à résister. Le BO revient à hauteur, il y beaucoup de fautes et de ballons tombés des deux côtés, la tension est palpable jusque dans les pieds des buteurs. La deuxième période toujours autant marquée par les fautes, mais du côté de Provence Rugby, Levy reprend le but et enchaîne deux pénalités à la 56e qui font mal au BO. La mêlée Aixoise subit toujours autant, pourtant dès qu’ils se retrouvent acculés en défense, les hommes de Christian Labit sont comme transcendés. Lucas Levy se charge de pénaliser les multiples fautes des rouges et blancs. Sur un coup d’envoi à la 63e Biarritz encaisse un essai après que Magnaval se soit fait contrer en dégageant. Décidément ce n’était une nouvelle fois pas la soirée de Biarritz… Provence Rugby s’offre en revanche un peu d’air et va pouvoir travailler dans la sérénité durant cette trève.

L’action du match

Sur le coup d’envoi donné par le BO, Aix cafouille et permet aux Biarrots de se retrouver à dix mètres de l’en but. Avec la volonté de se rassurer d’entrée de jeu, Magnaval appelle le ballon et tente le drop dans la première minute. Un coup de pied qui passe à côté, comme un signe prémonitoire…

L’essai du match

67e minute. Après une pénalité réussie les Biarrots se retrouvent acculés en défense sur le renvoi. Naioko contre le coup de pied de Magnaval, et les avants Provençaux récupèrent le ballon. Après deux temps de jeu le ballon est rapidement écarté derrière. Swanepoel revient intérieur pour son compère du centre Marrou qui s’en va aplatir.

L’homme du match

Lucas Levy aura donné bien des maux de tête au BO. Toujours bien placé derrière, il a dégagé son camp à de nombreuses reprises, sortant son équipe de situations compliqués. Très dangereux au sur chacune de ses relances, il a même suppléé avec brio Sylvain Bouillon au pied.

La fiche technique

A Aix en Provence – Vendredi 19 heures – 4000 Spectateurs

Arbitre : M. Clave (Armagnac-Bigorre)

Évolution du score : 3-0/3-3/6-3/9-3/12-3/12-6/19-6/19-11/22-11

Provence Rugby : 1P Bouillon 11e ; 1P Levy 48e ; 1P Levy 56e ; 1P Levy 58e 1E Marrou 1T Levy Bouillon 1P

Carton jaune : N’Diaye 30e (fautes répétées)

Biarritz : 1P Le Bouhris, 1P Le Bouhris 65e 1E Davies 71e

Provence Rugby : 15. Levy (Hecker 72e) ; 14.Vakacegu ; 13. Marrou ; 12. Swanepoel ; 11. Naioko ; 10. Bouillon ; 9. Berger ; 8. Bornman (cap) ; 7.Verdy (Havea 66e) ; 6. Longepee ; 5. Maamry ; 4. Nasiga (Potente 52e) ; 3. Cotter (Moreno 20e) ; 2. Lescadieu ; 1. N’Diaye (Amrouni 72e)

Biarritz : 15. Arrate ; 14. Davies ; 13. Gimenez ; 12. Burotu ; 11. Hamdaoui (Boussuge 40e/Dachary 48e) ; 10. Le Bouhris ; 9. Magnaval ; 8. Placines ; 7. Fono ; 6. Usarraga ; 5. Sousa ; 4. Lund (Fono 63) ; 3. Broster (cap) ; 2. Ruffenach (Cabarry 50) ; 1. Clement (Levi 50)

Les buteurs

Magnaval 0/1DG Le Bouhris 2/3 P ; Bouillon 2/4P 0/1 Levy 2/3 P 1/1 T

Les meilleurs

Levy, Bouillon, Bornman pour Provence Rugby

Burotu, Broster, Clement pour Biarritz

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?