A fond les ballons !

  • A fond les ballons !
    A fond les ballons !
Publié le , mis à jour

En réussissant l’entame parfaite, les Aurillacois se sont mis rapidement à l’abri d’une mauvaise surprise. Point de bonus offensif à la clef.

Aurillac — Tarbes 39-14

Par Thierry Jouvente

Résumé

Supérieurs dans la vitesse d’exécution, les Auvergnats ont su anéantir les maigres velléités visiteuses. Rapidement dépassés les partenaires de Benjamin Collet, n’ont eu que les miettes du festin à digérer. Au final, victoire sans bavure d’une formation aurillacoise à l’aise dans ses crampons, dans son alignement. Bref dans son rugby.

Le tournant du match

Les dix premières minutes durant lesquelles la première possession tarbaise n’pas pu débloquer le compteur bigourdans, tandis que la première possession locale s’est, elle, soldée par un essai cantalien. Une leçon de réalisme !

L’homme du match

Jean Philippe Cassan, auteur d’un essai, de plaquages dévastateurs, de plusieurs courses tranchantes et d’un soutien au porteur du ballon sans faille, ce pur aurillacois a largement rempli son contrat

La fiche technique

A Aurillac (vendredi à 19h30) – 4 000 spectateurs

Arbitre : Mr Blondel (MPY) (Mme Hanizet MPY 71e).

Evolution su score : 7-0/10-0/24-0/27-0/27-7 (mt) 34-7/39-7/39-14

Aurillac : 5E Cassan (7e), Valentin (19e), Granouillet (27e), de pénalité (55e), Maninoa (62e) ; 4T Petitjean (7e, 19e 27e, 55e) ; 2P Petitjean (17 e, 30e).

Tarbes : 2E Poet (36e), Lockley (68e) ; 2T Poet (36e, 68e) ;

Aurillac : 15. McPhee (22. Renaud 18e -28e) (56e) ; 14. Valentin, 13. Cassan, 12. Kemp (cap) (21. Lilomaïava 64e), 11. Gaston ; 10. Petitjean ; 9. Nanette (20. Boisset 75e) ; 7. Roussel, 8. Maninoa (18. Nouhaillaguet 64e), 6. Vialle ; 5. Granouillet (19. Fourcade 56e), 4. Hézard ; 3. Taukeiaho (23. Alvès 68e), 2. Pélissié (16. Catanzano 68e), 1. Fabro (17. Escur 56e)

Tarbes : 15. Domec (21. Demai Hamecher 56e) ; 14. Vunisa, 13. Cabanne, 12. Tranier, 11. Rubio ; 10. Poet ; 9. Roussarie (20. Vergallo 60e) ; 7. Garrault (19. Amary 70e), 8. Manu, 6. Collet (cap) (16. Schuster 52e) ; 5. Timani (18 Tuaimalo 68e), 4. Lockley ; 3. Mirtskhulavia (23. Negrotto 60e) 2. Grobler (17. Béziat 41e), 1. Costa Repetto.

Cartons jaunes : Lockley (29e), Costa Repetto (52e)

Les meilleurs

Cassan, Nanette, Petitjean, Maninoa, Granouillet, Hézard ; Timani, Tranier

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?