Le LOU toujours plus puissant

  • Le LOU toujours plus puissant
    Le LOU toujours plus puissant
Publié le , mis à jour

Lyon remporte une quatrième victoire en autant de rencontre. Juste avant la trève, le LOU est assuré de finir premier au terme de la quatrième journée.

Lyon — Montauban 44-14

Par Jean-Pierre Dunand

Résumé

Le LOU, après avoir mis un quart d’heure pour entrer dans le match semblait devoir cheminer sereinement vers le bonus, acquis à la pause, mais les Lyonnais, qui sans doute ne surent pas s’adapter à l’arbitrage de l’Italien M. Rizzo, se remirent eux mêmes la pression. Un ballon mal réceptionné par Loursac en milieu de terrain permettait à Ruel Gallay de mener au pied un contre sur 40 mètres avant qu’une répétition de fautes à proximité de la ligne du LOU aboutisse à un essai en puissance des Montalbanais. Le bonus que semblait avoir sécurisé le quatrième essai pointé par Ti Paulo s’envolait. Mais après avoir parfaitement géré une infériorité numérique (13 contre 15), les Lyonnais, sur un ballon porté récupéraient un bonus définitivement validé par Paea.

Le fait du match

On joue depuis vingt minutes, Lyon, sur une double percée de Paea, s’est approché une fois de la ligne montalbanaise, sans la franchir. Malgré leur domination les Lyonnais n’ont que trois points au compteur et les Montalbanais se montrent joueurs. A la récupération d’un ballon prolongé au pied, Loursac relance, Romanet prolonge et joue au pied par-dessus la défense de l’USM. Arnold est trompé par le rebond, mais Fourie est là pour pointer l’essai qui libère le LOU.

Le plus bel essai

L’essai du bonus résume la capacité du LOU à multiplier les temps de jeu. Tout est parti d’une échappée de Loursac, relayé par Figuerola. Le jeu rebondit grand côté et Njewel est là pour lancer Arnold qui n’a plus qu’à viser le poteau. L’ailier choisit l’intérieur. Plaqué, il peut transmettre le ballon qui repart à nouveau grand côté. Une passe volleyée de Lynn décale Romanet qui file dans l’en-but.

L’homme du match

Hemani Paea. Ses courses et ses percussions ont éprouvé la défense montalbanaise. Il aurait pu inscrire le premier essai du match mais sa double percée échouait à quelques centimètres de la ligne. Il pointa le dernier… sur une dernière charge.

La fiche technique

A Venissieux — Vendredi 19h30 — 7700 spectateurs

Arbitre : M. Rizzo (Italie)

Evolution du score : 3-0, 8-0, 15-0, 22-0, 25-0 (MT), 25-7, 32-7, 32-14, 37-14, 44-14

Lyon : 6 E Fourie (21e), Ti Paulo (25e, 53e), Romanet (35e), Buckle 72e), Paea (79e), 4T (25e, 35e, 53e 79e), 2 P Potgieter (16e, 40e)

Carton jaune : Buckle (57e), Puricelli (59e)

Montauban : 2 E Ruel Gallay (42e), Bourgeois (60e), 2T Fortunel

Carton jaune : Sergueev (51e)

Lyon : 15. Loursac ; 14. Arnold, 13. Paea, 12. Lynn, 11. Romanet ; 10. Potgieter, 9. Figuerola (20. Lorée 71e) ; 7. Fourie, 8. Fearns (19. N Zi 78e), 6. Puricelli (cap) ; 5. Njewel, 4. Basson (18. Tuifua 54e) ; 3. Kouider (23. Attoub 40e), 2. Ti Paulo (16. Mapusua 73e), 1. Du Preez (17. Buckle 54e)

Montauban : 15. Tafernaberry ; 14. Tupuola, 13. Mangione, 12. Domenech, 11. Ruel Gallay ; 10. Mathy (21. Fortunel 36e), 9. Urruty (22. Byrnes 67e) ; 7. Vaotoa (19. Gibouin 60e), 8. Haddon (20. Munoz 40e), 6. Quercy ; 5. Pinet, 4. Esclauze (cap) (18. Sergueev 50e) ; 3. Chellat (23. Tussac 29e à 32e, 40e), 2. Rocher (16. Bourgeois 40e, 2. Rocher 68e), 1. Agnesi (17. Philippart 26e à 32e, 51e)

Les meilleurs

A Lyon Fourie, Paea, Figuerola, Njewel, Ti Paulo ; à Montauban Esclauze, Urruty, Ruel Gallay, Quercy

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?