Mont-de-Marsan sans trembler

  • Mont-de-Marsan sans trembler
    Mont-de-Marsan sans trembler
Publié le , mis à jour

Le Stade Montois a montré un visage bien plus séduisant pour venir à bout de Colomiers et empocher sa première victoire de la saison. Un succès incontestable qui fait du bien au moral mais qui a tout de même un goût d’inachevé.

Mont-de-Marsan — Colomiers 33-20

Par Pierre Baylet

RÉSUMÉ

On s’est d’abord ennuyé ferme pendant 30 minutes, les deux équipes s’annihilant sans vraiment se créer d’occasions dangereuses. Heureusement, les cinquante dernières minutes ont été bien plus enthousiasmantes. Dans le sillage d’un pack conquérant, les Landais ont petit à petit retrouvé le jeu qui fait leur force, mélange de puissance et de vitesse, et ont asphyxié les Columérins, inscrivant trois essais de belle facture pour mener 33 à 6 à l’heure de jeu. On croyait alors que le score allait être très lourd pour les banlieusards toulousains, mais avec beaucoup de cran, ces derniers ont su relever la tête et scorer deux fois en fin de rencontre pour terminer sur un score plus honorable, qui récompense leur ténacité.

LE FAIT DU MATCH

Entre la 30e et la 60e minute, on a retrouvé le Stade Montois conquérant de la saison passée. Rythme, passes après contact, vitesse et prises d’initiatives, le tout dans le sillage d’un paquet d’avants plein d’entrain et de dynamisme. Au point que durant cette période, les Columérins n’ont plus existé, vivant d’expédients, se mettant à la faute, et récoltant deux cartons jaunes successifs. Mais à l’heure de jeu, un coupable relâchement a privé les hommes de Christophe Laussucq d’un bonus offensif qui leur tendait les bras. Un point laissé en route qui montre que le Stade Montois est convalescent, mais pas tout à fait guéri après son début de saison difficile.

L’ESSAI DU MATCH

Il aura suffi d’une séquence à la 36e minute pour que les Montois retrouvent la confiance et leur efficacité offensive. Et de quelle manière ! Julien Cabannes réceptionnait un ballon en bord de touche et relançait avec Lucu. L’action se mettait en route, balayant le terrain dans les deux sens. Taelega et Tutaia apportaient leur puissance dans l’axe. Sur le dernier temps de jeu, deux minutes plus tard, Lucu délivrait une merveille de passe au pied pour Ratu qui récupérait le ballon au rebond et s’affalait dans l’en-but. Un essai somptueux qui sonnait enfin le réveil landais.

L’HOMME DU Match

Masalosalo Tutaia, le seconde ligne montois, a fourni ce soir une prestation de très haut niveau. Premier attaquant de son équipe, le géant (2,03m, 120kg) a encore fait preuve d’une activité impressionnante, touchant un nombre incalculable de ballons. Accélérations, jeu au contact, plaquages dévastateurs, il a parachevé son œuvre en emportant tout sur son passage pour un essai marqué du sceau de la puissance. Au point que le difficile public montois lui a réservé une très longue ovation quand il a quitté ses partenaires peu après l’heure de jeu.

La FICHE TECHNIQUE

À Mont-de-Marsan – Vendredi 19h30 — 3870 spectateurs

Arbitre : M. Mallet (Bourgogne)

Evolution du score : 3-0, 3-3, 6-3, 6-6, 13-6 (M. T) ; 16-6, 19-6, 26-6, 33-6, 33-13, 33-20

Mont-de-Marsan : 3E Ratu (36e) Tutaia (56e) Chedal Bornu (59e) 4P Saubusse (5e, 43e, 50e) James (12e) 3T Saubusse (37e, 57e, 60e)

Cartons jaunes : Cabannes (70e)

Colomiers : 2E Roux (74e) Lagain (77e) 2 P Coll (8e, 16e) 2T Cazenave (74e, 77e)

Cartons jaunes : Roux (55e) Puech (58e)

Mont-De-Marsan : 15. Lucu ; 14. Ratu (22.Mazzonetto 42e), 13. Delaï, 12. Chedal Bornu (21. Mirande 63e), 11. Cabannes ; 10. James (20. Briscadieu 58e), 9. Saubusse ; 7. Bost, 8. Taelega (19. Taulanga 54e) 6. Tastet (cap) ; 5. Tutaia (18. Liebenberg 66e), 4. Dargier ; 3. Boyoud (23. Rameau 46e), 2. Caudullo (16. Blanchard 63e), 1. Muzio (17. Hugues50e)

Colomiers : 15. Saout ; 14. Voretamaya, 13. Maurino (21. Lafage 43e), 12. Nicot (20. Lagain 54e), 11. Sitauti ; 10. Coll, 9. Inigo (22. Cazenave 70e) ; 7. Puech, 8. Bezian (19. Amosa 50e), 6. Beco (cap) (23. Delmas 63e — 66e) ; 5. Lewaravu, 4. Fa’amatuainu (18. Chartier 60e) ; 3. Castellina (16.Roux 50e), 2. Acosta (23. Delmas 66e), 1. Falatea (17. Dubois 43e)

LES BUTEURS

Saubusse : 3P/4 3T/3, James 1P/2 ; Coll 2P/3, Cazenave 2T/2

LES MEILLEURS

A Mont-de-Marsan : Tutaia, Dargier, Muzzio, Caudullo, Taelega, Saubusse, Delaï, Ratu, Lucu. A Colomiers : Bezian, Puech, Acosta, Saout, Fa’amatuainu

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?