Pau - Toulouse, décevantes retrouvailles

  • Pau - Toulouse, décevantes retrouvailles
    Pau - Toulouse, décevantes retrouvailles
Publié le , mis à jour

Neuf années plus tard, Pau et Toulouse se retrouvaient au stade du Hameau. Beaucoup de joueurs de l’époque sont désormais passés de l’autre côté de la barrière. Une grande fête avant un match bien en deçà des attentes.

Pau - Toulouse 9-6

Par Justine Esteve et Pierre-Olivier Chirol

Résumé

Pour le jeu il faudra attendre un peu plus de neuf ans tant le match aura été décevant. Dès l’entame Le Stade toulousain fut au moins autant dominateur dans les secteurs clés de la touche et de la mêlée que maladroit dans les combinaisons derrière. Beaucoup de fautes et d’en-avant. Côté Palois, Marques, qui avait raté deux fois la cible (3e, 13e) ouvrait enfin la marque à la 33e sans que Pau n’ait mis les pieds dans les 22 mètres toulousains. Cinq minutes avant la pause, la mêlée paloise est une nouvelle fois sanctionnée, Chris King va en faire les frais. Un carton jaune qui en appelle un autre dans la continuité. Vunibaka plaque très haut Bonneval et se fait logiquement exclure. À quinze contre treize Toulouse ne va pas réussir à marquer, pire ils vont même encaisser un drop de Fernandez. La suite n’est guère plus réjouissante pour Toulouse puisque Marques va inscrire trois nouveaux points. Après 60 minutes Toulouse débloque enfin son compteur grâce à Toby Flood. Au moment où ils pensent revenir dans le match, Gray et Lamboley vont prendre un carton et laisser leur équipe à treize. Marques marquait trois derniers points sur une pénalité et Pau allait décrocher sa deuxième victoire.

Le fait du match

62 minutes. C’est le temps que les supporters toulousains auront dû attendre avant que leur équipe ne marque ses premiers points. Une pénalité de Toby Flood à la suite d’une belle action solitaire de Yann David.

L’homme du match

De retour à Pau après un passage à Toulouse, Jean Bouilhou retrouvait ses anciens partenaires. Un tampon de Camara, et un coup d’épaule d’Harinordoquy plus tard le troisième ligne Palois a réalisé un gros match en défense. Pas très à l’aise en touche, Bouilhou s’est rattrapé dans ses interventions défensives notamment lorsque son équipe se retrouvait à treize contre quinze.

La fiche technique

À Pau – Dimanche à 17 heures —12800 spectateurs

Arbitre : M. Descottes (Drôme Ardèche)

Évolution du score : 3-0, MT 6-0, 9-0, 9-3, 9-6

Pau : 2P Marques (33e, 60e); 1DG Fernandez (47e)

Cartons jaunes : King (37e, fautes répétées), Vunibaka (38e, plaquage haut)

Toulouse : 2P Flood (63e, 69e)

Cartons jaunes : Gray (72e, antijeu), Lamboley (76e, plaquage haut)

Pau : 15. Traille ; 14. Vunibaka, 13.Fumat (22. Malié 69e), 12.Votu, 11. Ratuvou ; 10. Fernandez, 9.Marques (21. Lacrampe 65e) ; 7. Bouilhou, 8. Coughlan, 6.Dougall (23. Charlet 38e-48e; 19. Butler 56e) ; 5. J.Domolaïlaï (20. Monzeglio 76e), 4. Pierre ; 3. King (23. Charlet 69e), 2. Bianchin (16. Boundjema 56e), 1. Jacquot (17.Hurou 24e-56e).

Non entrés en jeu : 18. Fèvre

Toulouse : 15. Médard ; 14. Clerc, 13. Y.David, 12. Flood, 11. Bonneval (20. Kunatani 47e) ; 10. Doussain (22. Poitrenaud 56e), 9. S. Bezy ; 7. Gray, 8. Harinordoquy (18. Millo-Chluski 47e), 6. Camara (19. Galan 61e) ; 5. Albacete, 4. Lamboley, 3. Johnston (23. Aldegheri 63e), 2.Flynn (16. Marchand 56e) , 1. Kakovin (17. Steenkamp 56e).

Non entré en jeu : 21.Mélé

Les buteurs

Pau : Marques 2P/4; Traille : 0P/2; Fernandez : 1DG/1

Toulouse : Flood : 2P/3

Les meilleurs

A Pau, Coughlan, Bouilhou, Fumat, Dougall, Pierre; à Toulouse Camara, Gray.

mo admin
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?