Toulouse défie l’Angleterre

  • Toulouse défie l’Angleterre
    Toulouse défie l’Angleterre
Publié le , mis à jour

Le Toulouse olympique XIII souhaite, un jour, côtoyer les Dragons catalans au sein de la très prisée Super League. Pour y arriver, les Toulousains devront franchir deux étapes : atteindre la finale de la League One dès cette saison et, ensuite, à plus long terme, rejoindre la Super League

Une intégration au plus haut niveau de la compétition anglaise passe par deux prouesses sportives. C’est un sacré défi sportif pour le double champion de France qui espère dès cette saison accéder au Championship. C’est l’occasion de découvrir un club qui a aussi pignon sur rue dans la ville rose. Derrière le Stade toulousain, c’est le club le plus titré de la cité dont l’histoire a débuté un jour d’automne de 1937.

Objectif 2016 : la montée en Championship et le titre en League One

Mercredi 9 septembre 2015, dans les locaux du club-house du qtade des Minimes, le comité directeur du Toulouse olympique a convié la presse pour lancer sa saison et dresser les objectifs de l’exercice en cours. En cette année 2015, le double champion de France a quitté la compétition de l’Élite 1 dont il est le double tenant du titre. Son remplacement à ce niveau de l’épreuve a été effectué par son équipe réserve, celle des Toulouse Broncos. Car l’équipe fanion haut-garonnaise va franchir la Manche avec des objectifs bien affirmés. «Nous voulons accéder au Championship et nous visons aussi le titre. Nous souhaitons être le premier club français à remporter un titre dans une compétition anglaise», annonce l’entraîneur Sylvain Houlés.

Budget : 2 millions d’euros

Pour cette saison en cours, le Toulouse olympique va disposer d’un budget de 2 millions d’euros. C’est le deuxième budget d’un club français derrière celui des Dragons catalans, estimé à 10 millions d’euros.

Effectif : quarante-six joueurs

L’encadrement de l’équipe fanion a sélectionné dix-huit joueurs avec un contrat professionnel pour disputer le championnat de League One. Or, en cumulant, l’ensemble des deux formations seniors, Sylvain Houlès dispose de quarante-six joueurs seniors. « Nous avons dix-huit contrats professionnels mais, au total, il y a quarante-six joueurs seniors. Tout le monde peut prétendre à disputer la League One », confie Sylvain Houles.

Le Toulouse olympique en chiffres

Année de création : 1937. Trois ans après la mise en place de la Ligue treiziste le 6 avril 1934, le TO paraphe son acte de naissance en octobre 1937. Son premier match, elle le dispute à Albi et s’incline 44 à10.

Palmarès : 6 titres de champion de France. Le Toulouse olympique a disputé douze finales du championnat de France. Elle s’est inclinée en 1945, 1946, 1964, 2001, 2005 et 2006, elle a remporté le titre en 1965, 1973, 1975, 2000, 2014 et 2015.

Les finales victorieuses

1965 > Toulouse - Villeneuve-sur-Lot : 47-15

1973 > Toulouse - Marseille : 18-0

1975 > Toulouse - Saint-Estève : 10-9

2000 > Toulouse - Saint-Estève : 20-18

2014 > Toulouse - Lézignan : 38-12

2015 > Toulouse - Carcassonne : 20-12

Les Coupes

Coupe de France : une victoire à XIII et... à XV

Le Toulouse olympique a été l’équipe maudite en Coupe de France entre 1939 et 1976, elle a disputé la finale à six reprises en 1939, 1962, 1963, 1964, 1968 et 1976.

Elle a enfin goûté à la joie du sacre en 2014. Cette année-là, elle s’impose 46 à 10 à Carcassonne sur la pelouse des Audois. Suite à l’abolition de la pratique treiziste (de 1941 à 1944) lors du décret vichyssois, le 19 décembre 1941, Le club a évolué dans le championnat de rugby à XV. En 1944, le 7 mai très exactement à Bordeaux, le Toulouse a remporté la Coupe de France en s’imposant devant le Stade bordelais universitaire sur le score de 19-3.

Coupe d’Angleterre : la demi-finale en 2005

Entre 2001 et 2011, le TO a participé à la Cup. Sa meilleure performance, elle l’ a obtenue en 2005 où elle a atteint la demi-finale face à Leeds sur la pelouse d’Huddersfield. Petit Poucet, Toulouse s’était incliné 56 à 18. A la pause, ils avaient fait jeu égal avec les Loiners (22-18), une des meilleures équipes de Super League à l’époque.

Une précédente expérience en Championship

Ce n’est pas la première fois que les Toulousains vont disputer une compétition anglaise. Entre 2009 et 2011, ils ont participé au Championship, le deuxième niveau anglais. Malheureusement, ils n’ont jamais disputé la phase éliminatoire. En revanche, ils se sont qualifiés en 2011 pour les quarts de finale de la Northern Rail Cup. Ils s’étaient inclinés face à Leigh (26-14).

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?