Fédérale 2, on ouvre ce week-end

  • Fédérale 2, on ouvre ce week-end
    Fédérale 2, on ouvre ce week-end
Publié le / Mis à jour le

Notre série sur le championnat de Fédérale 2 commence ce week-end avec la présentation de l’Isle-Jourdain -Villefranche de Lauragais en poule 5. A retrouver tous les vendredis.A vos programmes.

En poule 1

Une poule parmi les plus ouvertes mais aussi parmi les plus rudes, avec, entre autres, l’arrivée du champion de Fédérale 3 Chartres et la présence de l’ogre nantais. Ces derniers devraient jouer les premiers rôles au milieu d’une colonie francilienne qui animera la saison de nombreux derbys entre Orsay, Domont, Suresnes ou Clamart.

Dimanche 15 heures

Chartres - Nantes. Compiègne - Tours. Domont - Orsay. Orléans - Clamart. Rennes - Suresnes.

En poule 2

Entre Dijon présenté comme le favori de la poule et le relégué Montluçon, la lutte promet d’être belle. Au milieu, Arras et Gennevilliers joueront le rôle d’outsiders.

Dimanche 15 heures

Beauvais - Beaune. Gennevilliers - Arras. Le Creusot - Paris UC. St-Denis - Montluçon. Tavaux-Damparis - Dijon

En poule 3

Saint-Jean-en-Royans et Villeurbanne font figure de grosses écuries de la poule. Derrière elles, on retrouve Rumilly qui a manqué la Fédérale 1 de peu mais aussi le finaliste de Fédérale 3 Annecy et Saint-Étienne fraîchement promu.

Dimanche 15 heures

Annecy - Saint-Jean-en-Royans. Beaurepaire - Saint-Savin. Meyzieu - Villefranche-sur-Saône. Seyssins - Rumilly. Saint-Etienne - Villeurbanne.

En poule 4

Sept prétendants pour quatre places, mathématiquement, ça ne passe pas. Avec deux relégués de Fédérale 1, Hyères-Carqueiranne et Pierrelatte-Saint-Paul-Trois-Châteaux, on retrouve des formations qui fleurent bon le rugby d’élite d’il y a peu comme Nice ou Nîmes et d’autres à l’allure plus modeste mais au tempérament affirmé à l’image de Châteaurenard, Bédarrides ou Saint-Raphaël-Fréjus. Les places seront chères dans la cour des ambitieux.

Dimanche 15 heures

Châteaurenard - Leucate. Gruissan - Bédarrides-Château. Nice - St-Raphaël-Fréjus. Pierrelatte-St-Paul-Trois-Châteaux - Hyères-Carqueiranne. Six-Fours - Nîmes.

En poule 5

Torreilles-Canet-Sainte-Marie face à Céret en ouverture, le ton devrait être donné dans cette poule. Fleurance, l’Isle-Jourdain et Miélan-Mirande-Rabastens, les trois mousquetaires gersois nous promettent quelques joutes fratricides pour la qualification.

Dimanche 15 heures

Fleurance - St-Sulpice-sur-Lèze. L’Isle-Jourdain - Villefranche-de-Lauragais. Miélan-Mirande-Rabastens - Balma. Saverdun - Mazamet. Torreilles-Canet-Ste-Marie - Céret.

En poule 6

Saint-Jean-de-Luz drivé par Serge Milhas et Lannemezan, tous deux relégués de Fédérale 1 sont les ogres de cette poule. Les Tarn-et-Garonnais de Castelsarrasin et Montauban, tout comme Hendaye, Marmande ou Orthez tenteront de se faire une place.

Dimanche 15 heures

Boucau-Tarnos - Orthez. Casteljaloux - Lannemezan. Castelsarrasin - Saint-Jean-de-Luz. Hendaye - Montauban RC. Lourdes - Marmande.

En poule 7

Trois jeunes loups dans cette poule avec Issoire, Lévézou-Ségala et Saint-Junien. On sait la volonté de Gaillac d’accéder à la Fédérale 1 et la solidité de Cahors, Millau ou Malemort. Une poule dans laquelle on pourrait assister à la confirmation d’une équipe à ce niveau, le Lévézou-Ségala, méthodique, très bien organisée défensivement et opportuniste.

Dimanche 15 heures

Decazeville - Cahors. Issoire - Gaillac. Lévézou-Ségala - Malemort. Saint-Junien - Millau. Trélissac - Figeac.

En poule 8

Nafarroa, Lormont, Hagetmau ou bassin d’Arcachon, ces deux derniers seront déjà à la lutte ce week-end, devraient truster les places de qualifiés. Peyrehorade, Aire-sur-l’Adour, Morlaàs ou Saint-Jean-d’Angély s’inviteront sans doute à la fête.

Dimanche 15 heures

Aire-sur-l’Adour - Lormont. Bassin d’Arcachon - Hagetmau. Morlaàs - Saint-Paul-lès-Dax. Niort - Nafarroa. Peyrehorade - Saint-Jean-d’Angély.

Cédric Cathala
Voir les commentaires
Réagir