L’Isle-Jourdain - Villefranche-de-Lauragais : un choc de finalistes !

  • L’Isle-Jourdain - Villefranche-de-Lauragais : un choc de finalistes !
    L’Isle-Jourdain - Villefranche-de-Lauragais : un choc de finalistes !
Publié le / Mis à jour le

Pour le compte de la première journée de Fédérale 2, la poule 5 verra un véritable choc entre deux équipes de la grande périphérie toulousaine : les haut-garonnais de Villefranche-de-Lauragais se déplaceront chez les Gersois de l’Isle-Jourdain, qui se sont tous deux hissés en huitième de finale l’année dernière.

Il ne s’agira peut-être pas d’un derby… mais l’affiche ne manquera pas de saveur ! Et puis, le trajet en bus des Villefranchois pourra leur paraître court, tant les deux formations sont proches. Pas dans le même comité certes, mais seulement distantes d’environ soixante-dix kilomètres… Et puis l’affiche opposera deux des plus belles et plus régulières des écuries de Fédérale 2. Par exemple, depuis sa remontée au deuxième étage amateur, le Football Club Villefranchois s’est toujours qualifié pour les phases finales, sauf en 2012. Quant aux Gersois, leurs qualités ne sont plus à démontrer. Forte d’une équipe réserve sacrée championne de France à deux reprises, en 2012 et 2013, l’Union Sportive L’Isloise a vécu une saison folle la saison dernière, signant un retour canon sur la phase retour. Jugez plutôt : les Gersois étaient relégables à seulement six journées de la fin… avant d’arracher une qualification inespérée encore quelques semaines plus tôt. Ils se sont même offert le luxe de sortir un cador de la Fédérale 2, Saint-Médard-en-Jalles en seizième de finale…

Duel de forts caractères

Les deux formations ont d’ailleurs échoué à quelques points de la Fédérale 1… le FCV avait d’ailleurs remporté son huitième aller face à Lavaur grâce à une relance folle, initiée dans les arrêts de jeu suite à un ballon relâché par les Vauréens (33-30). Au match retour, ces derniers avaient fait preuve d’une meilleure maîtrise, et l’avaient emporté de façon plus nette notamment grâce à une entame tonitruante dans laquelle ils avaient inscrit deux essais (24-12). Les Gersois, pour leur part, avaient eu droit à un derby en guise de match de la montée : un match en aller et retour contre Lombez-Samatan. La confrontation avait clairement tourné à l’avantage des Lombéziens, qui s’étaient imposés d’emblée à l’Isle-Jourdain notamment grâce à la botte précise de leur demi-de-mêlée Bensalla. Malgré leurs faibles chances de qualification et un score de 29-3 à la mi-temps du match retour, les L’Islois avaient montré du caractère pour revenir dans le second acte en inscrivant deux essais à l’heure de jeu. Opposant deux équipes à forts caractères, ce choc de la première journée devrait tenir toutes ses promesses.

Simon Valzer
Voir les commentaires
Réagir