La balade irlandaise

  • La balade irlandaise
    La balade irlandaise
Publié le , mis à jour

L’Irlande a réussi son entrée dans cette huitième Coupe du monde en infligeant une lourde défaite au Canada (50-7) et décrochant au passage un précieux point de bonus offensif. Surtout, les Irlandais ont rapidement « plié » le match, permettant au sélectionneur Joe Schmidt de faire tourner son effectif.

Le résumé du match

De prime abord, la rencontre entre ces deux nations s’annonçait déséquilibrée. Elle le fut dès les premières secondes de la partie. Amateur de suspense, merci de passer votre chemin. À la mi-temps, les joueurs de Joe Schmidt pouvaient regagner les vestiaires, le sentiment du devoir accompli (29-0). Surtout, dans un souci d’engranger un maximum de points en cas d’égalité finale au classement de cette poule D, les Irlandais ont fait le boulot. Quatre essais en moins de quarante minutes synonymes de point de bonus offensif : objectif atteint. De leur côté, les malheureux Canadiens avaient essayé d’offrir une opposition digne de ce nom. En vain. Certes, ils ont réussi à inscrire un essai en seconde période, mais ils ont surtout vu les Celtes inscrire au final 50 points.

Le tournant du match

Rappeler que la discipline est un élément majeur du rugby moderne, c’est comme enfoncer une porte ouverte. Seulement, pour certains, l’idée a quelques difficultés à cheminer. On vous le donne en mille ! Le principal acteur du tournant de la rencontre n’est autre que le deuxième ligne… Jamie Cudmore, coupable d’une faute bête sur un regroupement. Résultat : carton jaune logique (18e). À égalité numérique, le défi des « Canucks » s’annonçait déjà périlleux. À quatorze contre quinze, c’était mission impossible. D’ailleurs, les Irlandais ne se sont pas fait prier pour « tuer » le match. Durant ces dix minutes, les « Irish » inscrivaient trois essais dont deux transformés, pour 19 points. Ironie de l’histoire, le meilleur ennemi de Cudmore, le deuxième ligne Paul O’Connell a lui aussi écopé d’un carton jaune en seconde période pour une faute encore plus stupide. Sans conséquence, aucun point inscrit des Canadiens. Toutefois, la bonne nouvelle, c’est que ces deux-là, capitaines respectifs de leur sélection, ne se sont pas chamaillés comme ils en avaient pris l’habitude lors des rencontres européennes entre l’ASM et le Leinster.

Le plus bel essai

Ce n’est sans doute pas le plus bel essai, ni la plus belle action. Seulement, la réalisation de l’ailier canadien Van der Merwe (69e), suite à une interception d’un coup de pied de Jared Payne, a au moins eu le mérite de venir récompenser les efforts de Jamie Cudmore et ses partenaires. Comme ils en ont l’habitude, les « Canucks » ont affiché une très belle débauche d’énergie. Mais la maîtrise était irlandaise. Les Nord-Américains se sont tout de même vus refuser deux essais. En toute logique. Le premier après un arbitrage vidéo démontrant l’en-avant sur la dernière passe de Hirayama (40e). Le second pour un départ hors-jeu de l’ailier Blevin, sur le coup de pied, encore une fois, de l’ouvreur Hirayama (63e).

L’homme du match

On aurait pu évoquer ici la performance titanesque du deuxième ligne Ian Henderson, mais comment passer sous silence celle de Jonathan Sexton. L’ancien ouvreur du Racing 92 s’est tout simplement offert le luxe de franchir la barre mythique des 500 points inscrits sous le maillot de la verte Erin. Une première transformation (18e) lui permettait d’atteindre les 499 points marqués. Et pour rendre l’histoire encore plus belle, l’ouvreur irlandais a eu la noblesse de franchir cette barre symbolique des 500 points en inscrivant un essai (28e). La classe.

La fiche technique

Irlande - Canada : 50-7

Samedi 15 h 30, Millennium Stadium à Cardiff.

Arbitre : M. Jackson (Nouvelle-Zélande).

Evolution du score : 3-0, 8-0, 10-0, 15-0, 17-0, 22-0, 27-0, 29-0 (mi-temps) ; 34-0, 36-0, 36-5, 36-7, 41-7, 43-7, 48-7, 50-7.

Irlande : 7E O’Brien (18e), Henderson (25e), Sexton (28e), D. Kearney (35e), Cronin (67e), R. Kearney (73e), Payne (76e) ; 1P Sexton (14e), 6T Sexton (18e, 25e, 35e), Madigan (66e, 73e, 76e). Carton jaune : O’Connell (42e).

Canada : 1E Van der Merwe (69e), 1T Hirayama (69e). Carton jaune : Cudmore (18e).

IRLANDE : 15. R. Kearney ; 14. D. Kearney, 13. Payne, 12. Fitzgerald, 11. Earls ; 10. Sexton (22. Madigan, 56e), 9. Murray (21. Reddan, 66e) ; 7. O’Brien (20. C. Henry, 63e), 8. Heaslip, 6. O’Mahony ; 5. O’Connell (cap), 4. Henderson ; 3. Ross (18. White, 61e), 2. Best (16. Cronin, 61e), 1. McGrath (17. Healy, 61e). Non utilisé : 19. Ryan, 23. Zebo,

CANADA : 15. McEvans (22. Underwood, 41e) ; 14. Hassler (23. Trainor.

, 41e), 13. Heran, 12. Blevin, 11. DTH Van der Merwe ; 10. Hirayama, 9. McRorie (21. Mack, 48e) ; 7. Moonlight, 8. Carpentier, 6. Gilmour (19. Sinclair, 48e) – 5. Cudmore (cap), 4. Beukeboom (cap.) – 3. Woolbridge (18. Tiedemann, 66e), 2. Barkwill (16. Piffero, 63e), 1. Buydens (17. Sears-Duru, 48e). Non utilisé : 20. Thorpe.

Les meilleurs

Irlande : Sexton, Murray, Heaslip, Obrien, Henderson, D. Kearney, R. Kierney.

Canada : Hirayama, Van der Merwe.

Les buteurs Sexton : 3T/4, 1P/1, Madigan : 3T/3. Hirayama : 1T/1, McRorie : 0P/1.

Arnaud Beurdeley
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?