Les Samoans prennent la tête de la poule

  • Les Samoans prennent la tête de la poule
    Les Samoans prennent la tête de la poule
Publié le , mis à jour

Les deux équipes se lancent dans la compétition. Un match déjà crucial pour esperer se qualifier au vu des autres adversaires du groupe … (Afrique du Sud, Japon, Écosse) Un énorme défi pour les USA qui ne se sont jamais imposés face aux Samoans.

Le résumé

Le début de match est totalement à l’avantage des Samoa. Pisi punit l’indiscipline américaine avec des pénalités, il se sert aussi de son pied pour jouer un rasant dans le dos de la défense à la 20e, le ballon est repris par Nanai-Williams qui n’a plus qu’a aplatir. Avec une pénalité en plus, on commence à se dire que l’après midi va être longue pour les américains. Et pourtant, juste avant la mi-temps Wyles va y aller de son essai et l’ouvreur MacGinty va rajouter une pénalité. A la mi-temps, les USA sont toujours dans le partie. (14-8)

En seconde période les américains craquent s’en remettant aux trop rares exploits de leurs individualités Ngwenya ou Palamo. Les Samoa se détachent pour aller chercher une victoire ne souffrant d’aucun contexte au vu de la seconde période à sens unique.

Le tournant du match

Les Américains s’étaient relancés avant la mi-temps, et pouvaient légitimement esperer accrocher leurs adversaires. Pourtant le début de la seconde période était complétement à l’avantage des Samoa. Les USA sous pression arrivaient à stopper Tuilagi sur la ligne, avant que Fotualii ne trouve Treviranus qui pouvait tranquillement inscrire un essai libérateur pour les siens.

Le plus bel essai

Le premier essai américain. Le dégagement de Scully dans ses 22 mètres est contré. Par chance il retombe dans les bras d’un de ses partenaires. L’ouvreur MacGinty lance l’assaut de la cavalerie, traverse le terrain et quatre vingt mètres plus loin c’est Chris Wyles qui va marquer le premier essai américain.

L’homme du match

Tusi Pisi, l’expérimenté demi d’ouverture samoan aura fait beaucoup de mal aux américains. Des pénalités, un coup de pied rasant pour servir Nanai Williams sur le premier essai. Seul reproche à lui faire, deux transformations et une pénalité ratée qu’il ne faudra pas manquer dans les prochains matchs pour espérer se qualifier. P-O.C

La fiche technique

À BRIGHTON - Dimanche 13h - 29 178 spectateurs. Les Samoa battent les États-Unis 25 à 16.

Arbitre : M. Clancy (Irlande).

Évolution du score : 3-0, 8-0, 11-0, 11-3, 11-8, 14-8 (MT) 19-8, 22-8, 22-11, 25-11, 25-16,

Samoa : 2E Nanai-Williams (20e), Treviranus (46e) ; 5P T. Pisi (8e, 28e, 39e, 51e) Stanley (70e)

Non entrés en jeu : 17. Afatia, 21. Afemai.

États-Unis : 2E Wyles (34e) Baumann (74e) ; 2P MacGinty (31e, 53e)

Non entrés en jeu : 21. Suniula, 22. Niua

Samoa 15. Nanai-Williams ; 14. K. Pisi, 13. Willams, 12. Lee-Lo (22. Stanley 2e-9e), 11. A. Tuilagi (23. Autagavaia 73e) ; 10. T. Pisi (22. Stanley 58e), 9. Fotuali’i ; 7. Lam, 8. Treviranus (cap.), 6. Fa’asavalu (20. Faosiliva 51e) ; 5. Tekori (19. Levave 58e), 4. Paulo ; 3. Perenise (18. Johnston 51e), 2. Avei (16. Matu’u 66e), 1. Taulafo.

États-Unis 15. Scully (23. Thompson 51e) ; 14. Ngwenya, 13. Kelly, 12. Palamo, 11. Wyles (cap.) ; 10. MacGinty, 9. Petri ; 7. Durutalo, 8. Manoa, 6. MacFarland ; 5. Peterson (20. Barrett 58e), 4. Smith (19. Dolan 51e) ; 3. Lamositele (18. Baumann 71e), 2. Fenoglio (16. Thiel 51e), 1. Fry (17. Kilifi 71e).

Les buteurs:

T. Pisi : 4P/5 ; 0T/2. Stanley: 1P/1 ; MacGinty: 2P/2; 0T/2.

Les meilleurs

Nanai-Williams, T.Pisi, Lam, Treviranus, Avei, Taulafo ; Kelly, Palamo, Wyles, MacGinty, Manoa, Dolan, Fenoglio.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?