Les Gallois prennent le bonus

  • Les Gallois prennent le bonus
    Les Gallois prennent le bonus
Publié le , mis à jour

Avant le choc qui se jouera vendredi contre l’Angleterre, les Gallois ont rempli leur mission à savoir prendre le point de bonus contre les Uruguayens (54 — 9), petits poucets de la poule A, et rejoindre les Anglais en tête du classement.

Le résumé

Les Uruguayens auront tenu pendant un quart d’heure en menant même 6 – 0 avant d’encaisser le premier essai d’une longue lignée. Ce premier essai fut inscrit en force par le pilier droit gallois Samson Lee. Les hommes de Warren Gatland montraient dès ce moment-là leur volonté de prendre le point de bonus offensif crucial dans cette poule A. Ils n’ont effectivement pas pris les points au pied sur les pénalités préférant aller en touche cela a payé à la 15e minute. Les Gallois ont ensuite déroulé décrochant le point de bonus avant de rentrer aux vestiaires à la mi-temps. Ceci grâce à un formidable coup du chapeau du centre gallois Cory Allen, marquant trois essais d’affilée en vingt minutes. Ayant la mainmise sur le match ainsi que la supériorité physique sur son adversaire du jour, le XV du Poireau n’a pas eu à forcer son talent pour inscrire quatre autres essais en deuxième mi-temps. Il faudra noter que la touche a été LA rampe de lancement des Gallois cet après-midi. La touche mais également les mauls pénétrants derrière lesquels les Uruguayens défendaient bien sur les premières phases mais cédaient ensuite lors des désaxages. Les Uruguayens n’ont toutefois pas été ridicules bien au contraire, ils ont été vaillants tout au long de la partie. Ils ont toutefois souffert d’un manque de profondeur de banc et d’infériorité physique, la défaite est donc logique et elle était attendue mais beaucoup pensaient qu’elle serait bien plus lourde.

Le tournant du match

L’essai de Samson Lee est sûrement le tournant du match. Marqué à la 15e minute il a lancé la ribambelle d’essais gallois de l’après-midi. Il a surtout symbolisé l’état d’esprit gallois. Conscients du fait qu’ils étaient supérieurs aux Teros ils n’ont pris aucun point au pied. Les Gallois campaient dans les 22 mètres uruguayens, ils ont choisi de prendre une pénaltouche. Et c’est sur un maul bien construit autour de Luke Charteris que Samson Lee au fond est allé s’écrouler dans l’en-but. Les Uruguayens ont bien défendu mais les Gallois les ont dominés grâce à leur organisation ainsi que leur puissance.

Le plus bel essai

Le troisième essai de Cory Allen qui offre aux Gallois le bonus offensif. Marqué dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, il symbolise la supériorité physique et technique des Gallois. Au sortir d’un ruck à hauteur des 35 mètres uruguayens, Gareth Davies écarte sur la gauche pour son ouvreur Priestland. Ce dernier allonge sa passe, vers Justin Tipuric qui, le long de la ligne de touche fixe l’ailier uruguayen, donne sur un pas pour son jeune ailier Hallam Amos. Celui-ci fixe l’arrière uruguayen, Mieres, et sert Cory Allen à sa droite qui aplatit son troisième essai. Le coup du chapeau, pour le centre gallois.

L’homme du match

Il est difficile de mettre un joueur en exergue tant l’écart était grand entre les deux équipes. Cory Allen devrait cependant être mis à l’honneur de par ses trois essais d’une part mais également car le malheureux est sorti blessé au genou et qu’il pourrait manquer la suite de la compétition. À noter d’ailleurs que Liam Williams était aussi sorti blessé, Warren Gatland, est en pénurie d’arrières. Devant, Justin Tipuric et Jack Ball ont été précieux et se sont employés dans le combat. Warren Gatland sait qu’il pourra compter sur eux pour les grands rendez-vous qui les attendent. Le sélectionneur avait effectivement fait tourner son équipe, préservant ses cadres pour le match contre les Anglais.

Le fait du match

Les Uruguayens ont bel et bien mené pendant 15 minutes au Millenium Stadium. Auteurs d’un très bon début de match, agressifs en défense, ils ont su mettre les Gallois à la faute et leur buteur Berchesi a permis de capitaliser. Ils pourront être fiers de cela et cela leur servira sûrement pour les matchs à venir. Puisqu’ils doivent encore jouer contre l’Australie, les Fidji et enfin l’Angleterre un beau programme pour des joueurs qui sont amateurs. M. L.

La fiche technique

À Cardiff – Millenium Stadium — samedi 15 h 30 — 71 887 spectateurs.

Galles bat l’Uruguay 54 — 9

Arbitre : M.Poite (FRA)

Évolution du score : 0 – 3, 0 – 6, 7 – 6, 14 – 6, 14 – 9, 21 – 9, 28 – 9 (MT), 35 – 9, 40 – 9, 47 – 9, 54 – 9.

Galles : 8E Lee (15e), Allen (19e, 30e, 40e + 2), Amos (50e), G. Davies (59e, 80e), Tipuric (71e), 7T Priestland (15e, 19e, 30e, 40e + 3, 50e, 71e, 80e).

Uruguay : 3P Berchesi (2e, 9e, 24e).

Galles : 15. Li. Williams (23. M.Morgan 54e) 14. Cuthbert 13. Allen (22. Ll. Williams 54e) 12. S.Williams 11. Amos 10. Priestland 9. G.Davies 7. Tipuric 8. J. King (21. Moriarty 47e) 6. Warburton (cap.) (20. Lydiate 59e – 75e, 8. Moriarty 75e) 5. Charteris (19. Day 47e) 4. Ball 3. S. Lee (18. Francis MT) 2. Baldwin (K. Owens 62e) 1. P. James (17. A. Jarvis 31e).

Uruguay : 15. G. Mieres 14. Giberneau 13. Prada (23. Bulanti 75e) 12. A. Vilaseca 11. R. Silva 10. Berchesi 9. A. Ormaechea (22. A. Duran 74e) 7. Beer (21. De Freitas 59e) 8. A. Nieto 6. Gaminara 5. Zerbino (19. Lamanna 61e) 4. S. Vilaseca (20. A. Alonso 74e) 3. Sagario (17. O. Duran 72e) 2. Arboleya (16. Kessler 77e) 1. Corral (18. Sanguinetti 77e).

Les Buteurs

Galles : Priestland 7T/8. Uruguay : Berchesi 3P/4.

Les Meilleurs

Pour le Pays de Galles : Allen, Priestland, Davies, Tipuric, Ball, Lee, Baldwin. Pour l’Uruguay : Corral, Gaminara, Ormaechea, Berchesi, Silva, Prada.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?