Les Blacks s’en sortent bien

  • Les Blacks s’en sortent bien
    Les Blacks s’en sortent bien
Publié le , mis à jour

Jusqu’à la 56e minute, les Blacks étaient menés et dominés (12 - 16). A cause d’une baisse de régime physique et de quelques erreurs argentines, les protégés de Steve Hansen ont finalement réussi à s’imposer 26 à 16. Leur permettant de prendre comme on l’attendait la tête de cette poule C.

Le résumé

Les Pumas ne sont pas passés très loin de clouer les All Blacks au pilori. Ils ont effectivement mené et mis à mal les Blacks durant une bonne trentaine de minutes les Blacks ayant été réduits à 14 puis à 13. Les Néo-Zélandais avaient pourtant bien commencé la partie, en menant 6 à 0 grâce à deux pénalités de Daniel Carter et en étant en supériorité numérique entre la neuvième et la dix-neuvième minute suite au carton jaune reçu par l’Argentin Pablo Matera. Les coéquipiers de Richie McCaw n’en ont pourtant pas bénéficié. Et à la 21e minute Lavanini franchit la ligne néo-zélandaise pour inscrire le premier essai de la partie, les Argentins revenant à deux points des Blacks. C’est à partir de là que les Pumas ont commencé à faire douter et déjouer les Blacks grâce à une défense argentine très agressive annihilant toutes les offensives néo-zélandaises et une mêlée conquérante. Richie McCaw écopa même d’un carton jaune à la 30e minute. Il s’est rendu coupable d’un croche-patte sur Fernandez-Lobbe. Cela a également permis à Sanchez de tenter la pénalité et de la passer, les Argentins prenant l’avantage (10 – 9). Les Argentins se permettant également de jouer la majorité des ballons à la main. Pis, à la 37e minute, Conrad Smith reçut un carton jaune, les Blacks étant réduits à 14 en cette fin de première mi-temps. Sanchez réussit la pénalité, Carter l’imita dans la foulée donnant le score de 12 à 9 à la mi-temps en faveur des Argentins. Pendant un temps on a cru que les Pumas pourraient s’imposer mais en seconde mi-temps c’est bien les Blacks qui ont dominé. Poussant la défense argentine à la faute, Cubelli ratant son plaquage, à la 56e minute et Aaron Smith file à l’essai suite à un bon maul pénétrant des All Blacks. Sam Cane en bout de ligne l’imitera dix minutes plus tard scellant le score pour les All Blacks (26 — 16). La fraîcheur physique des Blacks en fin de match et l’indiscipline des Pumas ont été fatales à ces derniers. Les Néo-Zélandais reconnaissant la prestation de leurs adversaires du soir les ont salués par une belle haie d’honneur. Les Argentins rencontreront les Géorgiens, victorieux des Tonguiens, ce vendredi pour ce qui ressemble désormais à un match crucial pour la deuxième place de cette poule C. Quand les Blacks joueront contre les Namibiens, jeudi.

Le tournant du match

L’essai d’Aaron Smith est le tournant du match. Puisqu’il permit aux Néo-Zélandais de repasser devant au score (19 – 16) et d’assommer les Argentins.

L’homme du match

Le demi de mêlée néo-zélandais, Aaron Smith, auteur du premier essai des Blacks, redoutable dynamiseur du jeu a été l’un des meilleurs Blacks du soir. On pourra aussi noter le sans-faute au pied de Daniel Carter ainsi que la très bonne entrée de Sonny Bill Williams. Enfin, il faut saluer la prestation du capitaine argentin, Agustin Creevy, symbole l’agressivité de son équipe et premier responsable de la domination des Pumas en mêlée.

La fiche technique

À Wembley – 17 h 45 – 89 019 spectateurs

Arbitre : M. Barnes (ANG)

Évolution du score : 3-0/6-0/9-0/9-7/9-10/9-13/12-13 (MT)/12-16/19-16/26-16.

Nouvelle Zélande : 2E A. Smith (56e), Cane (66e) ; 2T (57e, 67e) Carter ; 4P (3e, 11e, 19e, 40e) Carter

Cartons jaunes : McCaw (30e), C. Smith (38e)

Argentine : 1E (Petti Padigazabal 21e) ; 1T (22e) Sanchez ; 3P (30e, 37e, 42e) Sanchez

Cartons jaunes : Matera (10e)

Nouvelle-Zélande : 15. B.Smith, 14. Milner Skuder (22.Barret 47e), 13. C.Smith, 12. Nonu (23.Williams 45e), 11. Savea, 10. Carter, 9. A. Smith (21.Perenara 69e), 8. Read, 7. McCaw (cap.), 6. Kaino (20.Cane 65e), 5. Whitelock, 4. Retallick (19.Vito 71e), 3. Franks (18.Faumuina 50e), 2. Coles (16. Mealamu 68), 1. Woodcock (17.Crockett 45e)

Argentine : 15. Tuculet (23. Gonzalez Amorosino 70e), 14.Cordero, 13.Bosch, 12. Hernandez, 11.Imhoff, 10.Sanchez (22. De La Fuente 69e), 9.Cubelli (21. Landajo 62e), 8.Senatore (16. Montoya 63e), 7.Fernandez Lobbe, 6.Matera (20. Leguizamon 54e), 5. Lavanini, 4. Petti Padigazabal (19. Galarza 22e), 3.Tetaz Chaparro (18.Herrera 63e), 2.Creevy (cap.) (17. Noguera Paz 70e), 1.Ayerza

Les buteurs

Carter 4P/4, 2T/2 ; Sanchez 1 T/1 3P/3

Les meilleurs

A. Smith, Carter, Bill Williams, Whitelock ; Creevy, Lavanini, Hernandez, Cordero, Sanchez.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?