L’homme aux cinq Coupes du monde

  • L’homme aux cinq Coupes du monde
    L’homme aux cinq Coupes du monde
Publié le , mis à jour

Ce mercredi, la Roumanie fait son entrée en Coupe du monde face au XV de France. Parmi les 23 joueurs sélectionnés, un ressort tout particulièrement : Ovidiu Tonita. Le troisième ligne s’apprêtent à vivre son cinquième mondial. Un record.

Brian Lima, Mauro Bergamasco et… Ovidiu Tonita. Ils ne sont que trois à pouvoir revendiquer avoir participer à cinq Coupes du monde de rugby. Le premier est Samoan. Il a joué son premier mondial en 1991, devenant ainsi le plus jeune joueur participant à la compétition, et a participé à toutes les éditions jusqu’en 2007. L’Italien Mauro Bergamasco, lui, joue encore actuellement et a débuté en Coupe du monde en 1999. Tout comme Ovidiu Tonita. À une petite exception près. Cette année-là, l’Italien participe à un match contrairement au Roumain. En effet, pour beaucoup Ovidiu Tonita participe à son cinquième mondial mais, en réalité, il n’en a joué que trois jusqu’à présent (il sera titulaire ce mercredi pour et jouera son quatrième Mondial). Sa première sélection avec les Chênes était le 6 février 2000 (quatre mois après la Coupe du monde en Angleterre) face à la sélection marocaine qui s’est soldée par une défaite roumaine (10-18). Depuis ce jour, le Roumanie a affronté la France à trois reprises et s’est inclinée à chaque fois, sur des scores très lourds.

L’amour de la France

Pourtant Ovidiu Tonita a toujours eu une relation particulière avec la France et ses habitants. En effet, devenu international en 2000, le troisième ligne roumain est très vite arrivé dans l’hexagone où il joue encore actuellement. Il a débuté à Grenoble avant de rejoindre Biarritz puis Perpignan où il vivra les heures de gloires de sa carrière avec, notamment, un titre de champion de France en 2009 avec l’Usap. Un événement qu’il considère encore aujourd’hui comme le meilleur moment de sa carrière. Depuis, la star roumaine est passé par Carcassonne et joue désormais depuis un an à Aix-en-Provence. D’ailleurs, malgré ses 35 ans, Tonita compte bien rejoindre le Sud de la France après le Mondial. D’ailleurs, il n’est pas le seul de son équipe nationale à évoluer en France. Parmi les 23 Roumains sélectionnés par Lynn Howells, huit autres jouent dans l’hexagone, principalement en Pro D2 (Colomiers, Provence Rugby, Carcassonne, Perpignan, Tarbes) mais aussi en Top 14 (Oyonnax et Castres). Source de motivation et exemple de travail acharné pour ses coéquipiers, Ovidiu Tonita jouera son 66e match sous le maillot roumain ce mercredi et espère battre la France, chose que la Roumanie n’a pas réussi à faire depuis 1990. J. E.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?