L’Ecosse se sort du piège japonais

  • L’Ecosse se sort du piège japonais
    L’Ecosse se sort du piège japonais
Publié le , mis à jour

La sensation de ce début de mondial faisait son retour à Gloucester. Le Japon était très attendu, mais l’Écosse s’est brillamment sortie du piège nippon, empochant même le bonus offensif.

Écosse — Japon 45-10

Par Pierre-Olivier Chirol et Justine Esteve

Résumé

En première période, le Japon est toujours aussi impressionnant en terme d’entente collective. En revanche le manque de discipline pénalise l’équipe d’Eddy Jones. Malgré un essai de Mafi, les nombreuses fautes en défense sont punies par un Laidlaw impeccable. Les Japonais prennent même un carton jaune. Leur volonté de jouer est toujours intacte depuis le premier match. Au détriment parfois du réalisme. Bien souvent les Japonais préfèrent aller en touche plutôt que de tenter les pénalités. Ce manque de pragmatisme pourrait leur coûter cher. Sur la dernière possession les Écossais sont à cinq mètres de la terre promise. Au moment où on pense que les hommes de Vern Cotter ont fait la différence en écartant le ballon, l’arrière Goromaru s’arrache et envoie Seymour valser en touche. 12-7 à la mi-temps et les Japonais sont toujours aussi séduisant. En revanche ils ont concédé huit pénalités, beaucoup trop en quarante minutes. En seconde période, les Japonais sont intenables à l’image d’un Mafu instoppable, ou presque. Il se blesse à la 45e après une action de grande classe, et sort sur civière. Tui le remplace, un joueur au profil particulier puisqu’il est capable de jouer troisième ligne ou ailier. L’arrière Goromaru connaît un passage difficile, tant au pied que dans le jeu, à l’image de son équipe. Ils payent peut-être la débauche d’énergie d’il y a quatre jours. Les Écossais commencent à savoir lire le jeu japonais, sur une combinaison, l’écossais Seymour intercepte le ballon et va marquer. Le Japon craque complètement, permettant aux hommes de Vern Cotter d’aller chercher le bonus. Le match se termine à 45-10. L’Écosse aura mis près de soixante minutes à faire craquer les Japonais et entame de la meilleure des manières leur Coupe du monde.

Tournant du match

Mark Bennett profite de la magnifique passe en retour intérieur de Laidlaw et de l’intervalle créé pour aller marquer un essai et mettre les Japonais à 14 points. Un gros coup dur pour les Japonais qui ne reviendront jamais.

L’essai du match

Les Japonais sont menés de 14 points. Ils se retrouvent à vingt mètres de l’en-but écossais et tentent le tout pour le tout. Ils répètent leurs combinaisons, au point que Seymour fini par les connaître. Une interception et l’ailier écossais s’en va crucifier le Japon.

L’homme du match

Laidlaw aura su garder les siens devant au moment où l’Écosse subissait le jeu japonais. Presque un sans-faute au pied. Il a ensuite brillamment trouvé son troisième ligne Hardie dans le fermé, qui n’avait plus qu’à remporter un duel face à un ailier pour inscrire le premier essai. Enfin que dire de son magnifique retour intérieur à la 55e pour Bennett qui pouvait tranquillement marquer.

La fiche technique

À Gloucester – Mercredi 23 septembre à 15h30

Arbitre : M. Lacey (Irlande)

Évolution du score : 3-0 ; 6-0 ; 6-5 ; 6-7 ; 9-7 ; 12-7 (MT) 12-10 ; 17-10 ; 22-10 ; 24-10 ; 29-10 ; 31-10 ; 36-10 ; 38-10 ; 43-10 ; 45-10

Ecosse : 15. Hogg (23. Maitland 66e) ; 14. Seymour, 13.Bennett (22.Horne, 75e), 12.Scott, 11. Lamont ; 10.Russell, 9. Laidlaw (cap.) ; 7.Hardie, 8.Denton, 6.Wilson (20. Strauss, 57e) ; 5. J. Gray, 4.Gilchrist (19. R. Gray, 50e) ; 3. Nel (18. Welsh, 70e), 2.Ford (16. Brown, 70e), 1. Dickinson (17. Grant, 66e)

Non entrés en jeu : 21. Pyrgos

Japon : 15. Goromaru ; 14. Matsushima, 13. Sa’u, 12.Tamura, 11.Fukuoka ; 10. Tatekawa (Hesketh, 70e), 9.Tanaka (22. Hiwasa, 66e) ; 7.Broadhurst, 8.Mafi (21. Tui, 45e), 6. Leitch (cap.) ; 5.Ives (19. Makabe, 61e), 4.Thompson (20.Ito, 65e) ; 3.Yamashita (18. Hatakeyama, 53e), 2.Horie (16. Kizu, 70e), 1.Inagaki (17. Mikami, mt)

Ecosse : 5 E Hardi (49e), Bennett (56e, 69e), Seymour (64e), Russell (74e) ; 4T Bennett (56e, 65e, 70e, 75e), 4P Laidlaw (3e, 11e, 18e, 20e).

Japon : 1 E Mafi (15e), 1T Goromaru (15e), 1P Goromaru (45e)

Les buteurs

Laidlaw : 4/5P ; 4/5T

Goromaru : 1/1 T ; 1/3P

Les meilleurs

En Ecosse : Laidlaw, Bennett, J.Gray ; Au Japon : Mafi, Tatekawa, Ives

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?