• Thierry Peuchlestrade : « Ils ont fait le travail, sans plus »
    Thierry Peuchlestrade : « Ils ont fait le travail, sans plus »
Publié le / Modifié le
Compétitions

Thierry Peuchlestrade : « Ils ont fait le travail, sans plus »

L’entraîneur du Stade Aurillacois, l’équipe en forme du début de saison en Pro D2, nous a confié ses impressions après la victoire du XV de France face à la Roumanie. Déçu par la prestation des Bleus, notamment en première période, il reconnaît que l’objectif comptable est atteint.

Quelles sont vos premières impressions après cette victoire française ?

Heureusement que les deuxièmes mi-temps existent (rires) ! On s’est ennuyé pendant la première. Mais c’est exactement le type de match que nous, Français, nous n’aimons pas jouer. C’est un match que l’on doit gagner, où l’on parle de bonus offensif à l’avance. Être dans cet état d’esprit avant de rentrer sur le terrain n’est jamais bon. Ça s’est vérifié. Nous avons tout simplement oublié de mettre le bleu de chauffe. À partir de là, nous avons été embêtés en mêlée, nous avons perdu des ballons en touche et nous avons commis des maladresses. En première mi-temps, nous n’avons pas vu un seul lancement. Notre jeu s’est articulé autour des relances de Dulin ou des ballons portés. Mais contrariés sur les phases statiques, nous n’avons jamais pu jouer.

Mais finalement, l’équipe de France s’impose largement…

En deuxième mi-temps, l’équipe de France s’est remise dans l’axe. Elle a fini par prendre l’ascendant face à une équipe de Roumanie fatiguée. Les Bleus ont fait le travail, sans plus. Les points sont là, avec cinq essais inscrits et donc le bonus offensif. Ce genre de match ne nous réussit pas, même si c’est difficile de parler de match piège car l’écart entre les deux formations est trop grand, et il fallait assurer l’essentiel. Au niveau du score, c’est fait. Comptablement, il n’y a rien à dire. En revanche, au niveau du contenu, ce n’est pas parfait. On rentre petit à petit dans cette Coupe du monde.

La France n’a pas proposé beaucoup de lancements de jeu face à une équipe moins forte, comment l’expliquer ?

C’est vrai. C’est décevant mais nous avons été gênés en conquête. En deuxième mi-temps, nous avons essayé mais il n’y pas eu de lancements de jeu propres. Le dernier essai intervient après une belle conquête mais c’est un essai à une passe. Autant nous avons pu voir des choses chez les Roumains avec notamment des retours intérieurs, autant la France n’a pas vraiment essayé. Elle a cherché à imposer des temps de jeu pour dominer l’adversaire. Mais en première période, les Français ont été pris dans le secteur plaqueur plaqué.

Peut-on ressortir des joueurs français de ce match ?

De l’extérieur, c’est difficile de sortir un joueur. Après avoir revu la vidéo, ce serait possible. Il y a quand même Bernard Le Roux que l’on voit encore percer en fin de match. Je crois qu’il y avait des coups à jouer sur les extérieurs avec Dulin ou Guitoune mais les défenseurs nous les ont bien coupés et ils ont dû rentrer dans la défense. Il faut aussi noter les deux essais de Sofiane Guitoune. Rien n’était fait et il a remporté ses duels.

Nicolas Augot
Voir les commentaires
Réagir