Dijon-Beauvais: chaud devant!

  • Dijon-Beauvais: chaud devant!
    Dijon-Beauvais: chaud devant!
Publié le / Mis à jour le

Après le Sud-Ouest la semaine dernière, nous mettons le cap sur le quart Nort-Est de la France, et la poule 2 où un vrai choc de haut de tableau se prépare entre Dijon, le leader, et Beauvais, quatrième provisoire.

Sur le papier, on pourrait croire que ce choc sera déséquilibré… D’un côté, le Stade dijonnais qui, il y a peu, était encore une belle écurie de Fédérale 1 et de l’autre, Beauvais qui, l’année dernière, évoluait encore en Fédérale 3. Seulement voilà, les résultats de la première journée ont légèrement rééquilibré les côtes des pronostiqueurs. Pourquoi ? Parce que le promu beauvaisien a fait preuve d’une belle solidarité pour tenir tête à Beaune qui, à l’image de Dijon, était encore il y a peu une belle formation de Fédérale 1.

On peut d’ailleurs dire que les Beauvaisiens n’ont pas manqué leur entrée en matière dans leur nouveau championnat puisqu’ils ont marqué un essai par Munteau dès la deuxième minute de jeu ! Leur buteur Lazar a ensuite fait le reste en transformant la domination locale en pénalités, ce qui permit à Beauvais de virer en tête à la pause. En deuxième période, les visiteurs ont refait leur retard grâce à la botte de leur buteur Artero, qui passa trois pénalités. Mais une interception de Montès vint crucifier les derniers espoirs de victoire à l’extérieur de Beaune.

Être discipliné

À Damparis, les Dijonnais ont vécu un scénario de match sensiblement différent. Comme Beaune à Beauvais, ils sont tombés sur une forte résistance locale, d’autant plus vigoureuse qu’elle était d’un promu qui s’était juré de ne pas faillir à domicile, peu importe l’adversaire. Les Dijonnais ont donc mis une heure avant de faire plier les vaillants Jurassiens, logiquement dépassés par la puissance bourguignonne. Score final : 12-33, et quatre essais inscrits par le Stade dijonnais.

Ce week-end, les Bourguignons veulent réitirer le coup, et décrocher une nouvelle victoire bonifiée. Celle-ci leur assurerait de conserver la première place de la poule 2. En face, Beauvais devra se montrer solidaire pour ne pas subir les assauts bourguignons, mais surtout discipliné. En effet, les Beauvaisiens ont écopé de trois cartons face la semaine dernière face à Beaune : un blanc pour Ladiane, et deux jaunes pour Villiers et Lepillet. Face à une écurie aussi puissante que le Stade dijonnais, les Picards ne pourront pas se permettre de passer ne serait-ce qu’une dizaine de minutes en infériorité numérique, sans quoi ils laisseront trop d’énergie dans la bataille. Les voilà donc prévenus.

Simon Valzer
Voir les commentaires
Réagir