Où est Zac Guildford ? Dans quel état erre-t-il ? Où va-t-il ?

  • Où est Zac Guildford ? Dans quel état erre-t-il ? Où va-t-il ?
    Où est Zac Guildford ? Dans quel état erre-t-il ? Où va-t-il ?
Publié le , mis à jour

L’ancien joueur des All Blacks continue ses tribulations. Il est revenu au pays pour retrouver un peu de sérénité.

Où est Zac Guildford ? Il est de retour au pays. Il joue actuellement la ITM Cup pour la province de Hawkes Bay, les Magpies, qui jouent sur la pelouse de Napier. L’ancien arrière-ailier des All Blacks (onze sélections) passé par Clermont portera les couleurs de son équipe de cœur jusqu’à la fin octobre ensuite, il prendra la direction de l’Australie et des Waratahs. Il jouera donc le prochain Super Rugby avec une troisième franchise après les Hurricanes (18 matchs) et les Crusaders (soixante et un matchs). Ce sera l’occasion de retrouver un peu de sérénité après tant de saisons tumultueuses. Mais on a dit ça tellement de fois car Zac Guildford, champion du monde en 2011, a fait davantage parler de lui pour ses frasques que pour ses exploits crampons au pied. On lui trouvera des circonstances atténuantes puisqu’il eut la douleur de perdre son père en 2009 pendant la finale du championnat du monde des moins de 20 ans qu’il disputait avec les Baby Blacks au Japon. Il marqua deux essais avant d’apprendre la tragique nouvelle. Six ans après, beaucoup d’eau est passée sous les ponts. L’entraîneur des Waratahs, Daryl Gibson s’est expliqué : « Nous avions besoin de lui car nous avons perdu des gens comme Adam Ashley-Cooper (UBB, N.D.L.R.), Peter Betham (Leicester) et Taqele Naiyarovoro (Glasgow). Nous avons pas mal de jeunes talents qui ne demandent qu’à émerger mais il leur faut quelqu’un d’expérience pour les encadrer. Je lui ai parlé, je sais qu’il fera tout pour gagner le respect de ses futurs coéquipiers. Je sais qu’il s’est forgé une réputation de mauvais garçon mais il a grandi et il va se fixer le défi de se prouver qu’il sait faire les bons choix. Nous avons déjà pensé à bâtir des systèmes offensifs autour de lui. » En attendant, Zac Guildford s’est à peu près tenu tranquille depuis son retour aux antipodes, même s’il a été suspendu trois matchs pour un plaquage « cathédrale » sur un joueur des Counties Manukau. Mais son équipe est première de sa poule avec six victoires en sept matchs. Il n’y est pas totalement étranger.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?