Angleterre — Pays de Galles, blessés mais vainqueurs

  • Angleterre — Pays de Galles, blessés mais vainqueurs
    Angleterre — Pays de Galles, blessés mais vainqueurs
Publié le , mis à jour

Le premier choc du groupe A. Les joueurs avaient déjà échangés quelques amabilités dans la semaine. Sur le terrain, c’est finalement les gallois qui se sont imposés dans les ultimes minutes. (28-25)

Résumé

Signe d’un match sous tension, cet Angleterre – Pays de Galles se sera joué devant. De gros impacts, des défenses resserrées avec Owen Farrell et Dan Biggar dans les rôles de punisseur. Pour voir des lancements de jeu, il faudra repasser. L’Angleterre domine en mêlée mais se met souvent à la faute, ce qui permet aux Gallois de se maintenir à flot. Le seul essai du match est à mettre au crédit de May profitant d’un service de son demi de mêlée dans le fermé. Les Gallois n’étaient une nouvelle fois pas épargnés par les blessures : Li Williams, S. Williams et H. Amos. Ainsi le résultat allait se jouer dans les dix dernières minutes. Alors qu’on pensait les Gallois sur le point de céder, Loyd Williams le demi de mêlée replacé à l’aile trouvait le demi de mêlée titulaire Davies sur un magnifique coup de pied de recentrage. Une égalisation avant que le Pays de Galles ne passe devant à six minutes du terme grâce à une pénalité de 50 mètres de l’incontournable Dan Biggar. À trois minutes du terme les Anglais obtenaient une pénalité à vingt mètres en coin. Le choix d’aller en touche ne manquera pas de faire couler l’encre des tabloïds. Après la touche les Gallois effectuaient un modèle de défense pour récupérer le ballon et se dégager. Wigglesworth commettait un ultime en-avant et Warren Gatland, si mesuré habituellement pouvait exulter. Le Pays de Galles a créé l’exploit.

Tournant du match

70e minute. Les Gallois sont décimés par les blessures, au point que Loyd Williams est contraint de faire son entrée à l’aile ! Sur l’offensive suivante, Roberts va trouver l’ailier de fortune qui tape un coup de pied de recentrage, déjà inscrit dans l’histoire du rugby gallois, Davies n’a plus qu’à aplatir entre les perches. Biggar n’avait plus qu’à transformer pour remettre les deux équipes à égalité.

Homme du match

Dan Biggar. L’incertitude autour du remplaçant, au pied, de Leigh Halfpenny n’aura pas duré longtemps. 100 % de réussite, 23 points marqués et la pénalité de la gagne à 50 mètres. Ajoutez à cela une défense irréprochable et une animation offensive bien plus inspirée que celle de son vis-à-vis Owen Farrell et vous aurez l’homme du match. P-O.C.

La fiche technique

À Twickenham – Samedi 21 heures — 81 129 spectateurs

Arbitre : Jérôme Garcès

Évolution du score : 0-3, 3-3, 6-3, 3-6, 6-6, 9-6, 16-6, 16-9, 19-9, 19-12, 22-12, 22-15, 22-18, 25-18, 25-25, 25-28.

Angleterre : 1E May (27e) 1T (29e) Farrell 4P (12e, 24e, 44e, 53e, 69e) Farrell 1DG (18e) Farrell

Pays de Galles : 1E Davies (71e), 1T (72e) Biggar, 7P (2e, 16e, 40e, 48e, 54e, 59e, 74e) Biggar.

Non entré en jeu : 11. A. Jarvis

Angleterre : 15.Brown ; 14.Watson, 13.Barritt, 12.Burgess (22. Ford 69e), 11.May, 10.Farrell, 9.B Youngs (21. Wigglesworth 49e) ; 7. Robshaw (cap), 8.Vunipola (20. Haskell 62e), 6.Wood ; 5.Lawes (19 Launchburry 40e) 4.Parling, 3.Cole (18.Brookes 71e), 2.T Youngs (16.Webber 76e), 1.Marler (17. M.Vunipola).

Pays de Galles : 15.Li Williams (22.Priestland 67e), 14.North, 13.S Williams (23. Cuthbert 63e), 12.Roberts, 11.Amos (21. Ll. Williams 67e), 10. Biggar, 9.Davies, 8.Faletau, 7.Warburton (cap), 6.Lydiate (20. Tipuric 70e), 5.Wyn Jones, 4.Davies (19.Charteris 69e), 3.Francis (18. Lee 49e), 2.Baldwin (16.Owens 49e), 1.Jenkins.

Les buteurs

Angleterre : Farrell 1T/1, 4P/4, 1DG/1 Pays de Galles : Biggar 1 T/1, 7P/7 0 DG/1

Les meilleurs

Biggar, Wyn Jones, Davies ; B. Vunipola, T. Youngs, Wood

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?