L’Irlande reçue 5 sur 5

  • L’Irlande reçue 5 sur 5
    L’Irlande reçue 5 sur 5
Publié le , mis à jour

Face aux Roumains, le XV du Trèfle n’a pas tremblé. Auteurs d’une excellente prestation, surtout en deuxième période, les irlandais ont inscrit six essais et repartent avec le bonus offensif. Ils sont donc seuls en tête de la poule D avec dix points sur dix possibles. C’est un de plus que la France.

Irlande — Roumanie 44-10

par Justine Esteve et Mathias Lenzi

Le résumé

Les Irlandais n’ont, logiquement, jamais été inquiétés par des Roumains qui se sont montrés aussi vaillants que mercredi contre les Français. À la différence des Français, les Irlandais ont maîtrisé ce match de bout en bout grâce à un paquet d’avants sérieux qui a su tenir tête aux Roumains. Ils ont également su développer beaucoup plus de jeu que les Français. Au final, les protégés de Joe Schmidt prennent un deuxième bonus offensif en deux matchs et soignent leur goal-average. Une soirée parfaite donc pour le concurrent des Bleus de PSA. Contrairement aux Français, ce sont les ailiers qui ont terminé les mouvements puisque Tommy Bowe et Keith Earls ont tous deux marqué un doublé, synonymes de quatre essais et de bonus offensif. Les essais de Rob Kearney et de Chris Henry étant la cerise sur le gâteau. Comme mercredi, les Roumains ont été réduits à 14 pendant dix minutes, car Gal a écopé d’un carton jaune. C’est Ovidiu Tonita qui a sauvé l’honneur en allant inscrire un essai en force entre les perches en toute fin de match à la 78e minute. Le prochain adversaire des Irlandais sera les Italiens avant de rencontrer la France. Quant à la Roumanie, elle rencontrera le Canada le 6 octobre prochain et essayera de remporter le match.

Le plus bel essai

Dur de choisir, tant les Irlandais nous ont gratifiés de belles actions et de combinaisons bien léchées tout au long du match. Mais l’essai de Rob Kearney inscrit à la 65e minute en premièrement sur mêlée est particulièrement beau. En effet, sur une mêlée introduction Reddan située au centre du terrain, le cinq de devant irlandais met à mal son homologue roumain, de ce fait O’Brien entré en 8 est dans un fauteuil pour relever la balle pour son demi de mêlée. Ce dernier fait mine d’écarter à droite mais choisit la gauche où toute sa ligne de trois-quarts se trouve hormis Tommy Bowe. Paddy Jackson réceptionne la passe, il donne le ballon à Cave qui va fixer la défense et passe en même temps la balle dans le dos à Ian Madigan, Rob Kearney en leurre fixe deux défenseurs roumains. Madigan a toute la liberté de cadre Ionita et décaler Zebo en bord de ligne qui accélère et fixe Fercu pour servir l’essai sur un plateau à Rob Kearney qui avait judicieusement poursuivi son effort.

Le fait du match

Les Roumains ont tout de même réussi à inscrire un essai par l’intermédiaire d’Ovidiu Tonita. Les Chênes campaient dans les 22 mètres irlandais quand Surugiu au sortir d’un ruck à 5 mètres de la ligne, écarta sur la gauche pour Ovidiu Tonita qui cassa les deux plaquages de Ian Madigan et Paddy Jackson pour aller aplatir sous les poteaux.

L’homme du match

Keith Earls a fait un match plein. Avec deux essais, il a fait parler sa vitesse et ses appuis. Il faut aussi noter le très bon retour comme titulaire de Cian Healy. Très solide en mêlée fermée face à Paulica Ion contre lequel les Français ont eu quelques soucis, il a également été très sollicité dans le jeu courant et comme à son habitude très mobile et rude au près et dans les rucks. Le capitaine du soir Jamie Heaslip s’est également montré à son aise. Tout comme Ian Madigan qui a été irréprochable hormis le plaquage manqué contre Ovidiu Tonita à cinq mètres de sa ligne. Toutefois Simon Zebo a été impérial ce soir. Auteur de trois « passes décisives » une pour Bowe, l’autre pour le premier essai d’Earls avec une superbe passe sautée et la dernière pour Kearney après avoir franchi en bord de ligne il a parfaitement su s’intercaler dans la ligne d’attaque. Par ailleurs il aurait pu inscrire un essai somptueux. Décalé sur la touche par Strauss, Zebo accélère, tape un petit coup de pied rasant qui met dans le vent deux défenseurs roumains, il récupère le ballon et file à l’essai mais malheureusement, il avait le pied en touche lorsqu’il s’est saisi de la balle. Entre Rob Kearney, Keith Earls, Tommy Bowe et Simon Zebo, Joe Schmidt va se poser beaucoup de questions lorsqu’il devra composer son XV de départ pour les matchs cruciaux à commencer par le match contre la France.

La fiche technique

À Londres — Dimanche à 17 h 45 – 89 267 spectateurs

Arbitre : M. Joubert (AFS)

Évolution du score : 3-0 ; 3-3 ; 6-3 ; 11-3 ; 13-3 ; 18-3 (MT) 23-3 ; 25-3 ; 30-3 ; 32-3 ; 37-3 ; 42-3 ; 44-3 ; 44-8 ; 44-10

Irlande : 6E Bowe (19e, 62e) Earls (29e, 44e) Kearney (65e) Henry (75e) ; 4T Madigan (21e, 45e, 63e, 75e) 2P Madigan (7e, 18e)

Roumanie : 1E Tonita (78e), 1T Vlaicu (79e) 1P Calafeteanu (11e)

Cartons jaunes : Gal (61e)

Irlande : 15. Zebo ; 14. Bowe, 13. Payne (22.Jackson, 58e), 12. Cave, 11. Earls (23. Kearney, 49e-56e-64e ; 21. Murray 71e) ; 10. Madigan, 9. Reddan ; 7. C. Henry, 8. Heaslip (cap.) (20. O’Brien, 60e), 6. J. Murphy ; 5. Toner, 4. D. Ryan (19. O’Connell 64e), 3. N. White (18. Furlong, 64e) 2. E. Strauss (16. Cronin 60e), 1. Healy (17. McGrath, 54e)

Roumanie : 15. Fercu ; 14. Apostol (22. Ionita, 54e), 13. Kinikilau, 12. Gal, 11. Botezatu ; 10. Wiringi (23. Vlaicu, 68e), 9. Calafeteanu (21. Surugiu, 68e) ; 7. Macovei (cap.) (20.Burcea, 68e), 8. Carpo, 6. Lucaci (19. Van Heerden, 60e) ; 5. Tonita, 4. Poparlan ; 3. Ion (18.Tarus, 54e), 2. Radoi (16. Turashvili, 56e), 1. A. Ursache (17.Lazar, 68e)

LES BUTEURS

Irlande : Madigan 2P/2 ; 4T/6

Roumanie : Calafeteanu 1P/1, Vlaicu 1T/1

LES MEILLEURS

Irlande : Zebo, Bowe, Earls, Madigan

Roumanie : Ion, Tonita, Carpo.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?