Les Tonguiens déroulent face à de vaillants Namibiens

  • Les Tonguiens déroulent face à de vaillants Namibiens
    Les Tonguiens déroulent face à de vaillants Namibiens
Publié le , mis à jour

En ouverture de la troisième journée de cette Coupe du monde ce sont les Tonguiens qui se sont imposés 35-21, obtenant par ailleurs le bonus offensif face à de valeureux Namibiens.

Résumé : Dans une rencontre débridée les Tonguiens se sont imposés 35-21, inscrivant cinq essais (contre trois pour les Namibiens). En tête dès la 5e minute, suite à un essai de l’ailier Veainu, les Îliens ne lâcheront jamais le score, inscrivant par la suite quatre nouveaux essais (doublé de Veainu, doublé de Ram et essai de Fosita). Face à eux les Namibiens se montreront joueurs mais se feront rapidement distancer au score à cause, notamment, d’une mêlée trop friable. Ils auraient pourtant pu obtenir deux points de bonus (offensif et défensif) dans les dernières minutes mais n’arriveront pas à franchir la ligne tonguienne une quatrième fois. S’ils ont été dominés dans les grandes lignes de cette rencontre ils pourront regretter longtemps de n’avoir pas été plus solides en conquête, puisqu’ils auraient pu obtenir leur première victoire en Coupe du monde, dans un match aussi débridé.

Essai du match : Après un coup de pied approximatif du demi d’ouverture namibien, pourtant très à son avantage durant la rencontre, Kotze c’est l’ailier tonguien, Veainu, qui récupère la balle. Ce dernier prend l’initiative de relancer à la main. Un choix opportun puisqu’après un franchissement (où il élimine notamment Burger, Tromp et Bothma) et une progression de 40 mètres il sert Ram qui fixe le dernier défenseur avant d’aller s’effondrer dans l’en-but pour son deuxième essai de l’après-midi. En plus de la réussite collective, c’est l’essai qui offre le point de bonus offensif aux Tonga, alors que la deuxième mi-temps avait débuté depuis, à peine, cinq minutes.

Homme du match : C’est incontestablement le troisième ligne aile Jack Ram qui a sorti son épingle du jeu. Coureur, gratteur le troisième ligne des Blues a même pris le temps d’inscrire un doublé. Omniprésent en défense, le joueur né en Australie a surpris par sa capacité à faire vivre le ballon en attaque. Auteur d’une double sautée sur le second essai de Veainu, le numéro 7 n’a cessé de créer des décalages tout au long de la rencontre.

Feuille du match :

TONGA – NAMIBIE 35-21

À SANDY PARK- Samedi 17 h 45, 10 103 spectateurs

Arbitre : Glen Jackson

Évolution du score : 7-0, 12-0, 12-7, 19-7, 22-7 MT 27-7, 27-14, 32-14, 32-21, 35-21

TONGA : 5E Veainu (5e, 56e), Ram (12e, 45e), Fosita (25e) ; 2T Lilo (5e, 25e), 2P Lilo (35e), Morath (73e)

NAMIBIE : 3E Tromp (17e), Burger (48e, 66e) 3T Kotze (17e, 48e, 66e)

TONGA : 15.Lilo (23.Helu 60e) ; 14.Halaifonua, 13.Piutau (cap.), (22.Morath 57e), 12.Puikala, 11.Veainu ; 10.Fosita, 9.Takulua (21. Fisilau 57e) ; 7.Ram, 8.Ma’afu, 6.Kalamafoni (20.Fonua 33e) ; 5.Tu’ineau, 4.T-Pole (19.Lokotui 43e) ; 3.Puafisi (18.Aulika 59e), 2.Lutui (16.Ngauamo 47e), 1.Tonga’uiha (17.Mailau 59e)

NAMIBIE : 15.Botha ; 14.Tromp (23.Philander 65e), 13.van Wyk, 12.Deysel (21. de la Harpe 72e), 11.van Wyk ; 10.Kotze, 9.Buitendag (22.Stevens 70e) ; 7.Kitshoff, 8.Bothma (19.Du Plessis 68e), 6.Burger (cap.) ; 5.Uanivi, 4.Venter (20.Van Lill MT) ; 3.Coetzee (18.de Klerk 72e), 2.van Jaarsveld (16.Van der Westhuizen 73e), 1.Viviers (17.Redelinghuys MT)

Les buteurs : Lilo : 2/5T, 1P/2 ; Morath : 1P/1 ; Kotze 3T/3

Les meilleurs :

Tonga : Veainu, Ram, Tu’ineau, Puafisi, Lutui, Tonga’uiha

Namibie : Burger, Kotze

Pierrick Ilic-Ruffinatti

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?