Les Blacks gagnent sans briller

  • Les Blacks gagnent sans briller
    Les Blacks gagnent sans briller
Publié le , mis à jour

Face à la Géorgie qu’ils affrontaient pour la première fois de leur histoire, les Néo-Zélandais ont réalisé un bon match puisqu’ils s’imposent avec le bonus offensif. Mais encore une fois, ce ne sont pas des Blacks tonitruants qui ont gagné.

Nouvelle-Zélande — Géorgie 43-10

par Justine Esteve

Résumé

Face à des Géorgiens valeureux pour leur première confrontation face aux Champions du monde en titre, les All Blacks ne tardent pas à marquer des points. Et d’ailleurs, par Naholo, les Néo-Zélandais aplatissent l’essai le plus rapide du Mondial (1 minute et 13 secondes). Cela ne semble pas déranger les Lelos qui réagissent moins de trois minutes plus tard, à cause d’une erreur de Naholo, et inscrivent le premier essai de leur histoire face aux Blacks. L’euphorie est de courte durée, car les Néo-Zélandais se reprennent tout de suite et inscrivent trois essais en 17 minutes avec notamment un doublé de Julian Savea, très en forme dans cette partie. Avec le bonus offensif dès la 22e minute, les Blacks ont tendance à se relacher un peu face à la bonne défense des Géorgiens et ne marquent plus aucun point avant la pause. Leur buteur Dan Carter est d’ailleurs dans un mauvais soir. Il ne transforme qu’un essai sur les quatre inscrits. Au retour des vestiaires, les Blacks reprennent leur match en avant en inscrivant un cinquième essai par Kieran Read mais malgré tout, ils ne survolent pas vraiment cette rencontre. Mais cela ne relance pas la partie qui, malgré la large avance des Blacks au score, a perdu en intensité. Après une occasion d’essai manqué par Ben Smith devant son en-but, les Blacks ne sont pas très offensifs et finalement ce sont les Géorgiens qui tentent leur chance et qui avancent en fin de match. Pourtant dans les derniers instants, les Blacks arrivent à retrouver leur rythme et Julian Savea marque son troisième essai de la rencontre. Pour finir en beauté, Fekitoa conclut cette partie par une dernière réalisation. Une fois de plus les All Blacks s’imposent mais encore une fois le match n’est pas parfait.

L’essai du match

2e minute : les All Blacks inscrivent l’essai le plus rapide de la compétition en 1 minute et 13 secondes. Au-delà de la performance, l’histoire est belle car c’est Waisake Naholo qui l’a inscrit. Début juillet, on annonçait son forfait pour le Mondial car il s’était fracturé le péroné face aux Argentins en Four Nations. Mais grâce à un traitement à base de plante, pris aux Fidji, l’ailier était sur pied en un rien de temps et revient face à la Géorgie. Quel meilleur retour que celui-ci pour le Néo-Zélandais ? Sur cette action, l’ailier capte le ballon sur la ligne des 50 mètres et perce à lui seul la défense géorgienne pour filer à l’essai sans être rattrapé.

Le tournant du match

Il arrive très vite dans cette rencontre. Dès la 22e minute, lorsque Dan Coles aplati son essai, synonyme de bonus offensif pour les All Blacks. Même s’ils n’ont pas creusé un immense écart, Richie McCaw et ses coéquipiers sont déjà à l’abri dès cet instant.

L’homme du match

Julian Savea. L’ailier All Black a inscrit à lui seul trois essais et devient meilleur marqueur du Mondial avec cinq réalisations. Au delà de la performance du jour, c’est surtout dans la durée que l’ailier est impressionnant. En effet, après ce triplé, Savea comptabilise 35 essais en 38 matchs sous le maillot à la fougère blanche. Enorme !

La fiche technique

À Cardiff – Vendredi 21 heures — 69 187 spectateurs

Arbitre : Gauzere (France)

Évolution du score : 7-0, 7-7, 12-7, 12-10, 17-10, 22-10 (MT) ; 29-10, 36-10, 43-10

Nouvelle-Zélande : 7E Naholo (2e), Savea (8e, 17e, 74e), Coles (22e), Read (52e), Fekitoa (78e), 4T Carter (3e, 53e, 75e, 78e)

Géorgie : 1 E Tsiklauri (5e), 1T Malaguradze (6e), 1P Malaguradze (12e)

Nouvelle Zélande : 15. B. Smith ; 14. Naholo (23. Fekitoa 53e), 13. C. Smith (12. Williams 63e), 12. Williams (19. Vito 58e), 11. Savea ; 10. Carter, 9. A. Smith (21. Kerr-Barlow 71e) ; 7. McCaw (cap.) (20. Cane 61e), 8. Read, 6. Kaino ; 5. Whitelock, 4. Retallick ; 3. Faumuina (18. Franks 61e), 2. Coles (16. Mealamu 71e), 1. Crockett (17. Woodcock 61e).

Non entrés en jeu : 22. Perenara,

Géorgie : 15. Tsiklauri ; 14. Aptsiauri, 13. Kacharava, 12. Mchedlidze (23. Giorgadze76e), 11. Todua (22. Sharikadze 68e) ; 10. Malaguradze, 9. Begadze (21. Lobzhanidze 45e) ; 7. Gorgodze (cap.) (19. Mikautadze 48e), 8. Lomidze (20. Kolelishvili 68e), 6. Sutiashvili ; 5. Datunashvili, 4. Chkhaidze ; 3. Chilachava (18. Peikrishvili 51e), 2. Mamukashvili (16. Maisuradze 68e), 1. Asieshvili (17. Nariashvili 51e).

Les buteurs

Carter : 4T/7

Malaguradze : 1T/1, 1P/1

Les meilleurs

Savea, Williams, Naholo, Read ; Gorgodze, Mamukashvili, Lomidze.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?