Le Racing dominé

  • Le Racing dominé
    Le Racing dominé
Publié le , mis à jour

Largement supérieurs en première mi-temps, les Lyonnais ont réussi à venir à bout de leurs anciens adversaires de Top 14.

Le match

En première mi-temps, le Lou ne laissa rien à son adversaire, qui ne mit pas un crampon dans les vingt-deux adverses. Dominateurs en mêlée, les locaux avaient le monopole du ballon et de l’occupation du terrain. Ils étaient récompensés par deux essais de Fearns, après une touche, et Singer, après une mêlée. Arnold (19e), sur une passe de Porical, qui aurait pu y aller seul, était à deux doigts d’en ajouter un troisième. En début de deuxième mi-temps, Malyon répondait à Mapusua. Mais il fallait attendre après l’heure de jeu pour voir une rébellion parisienne. Deux essais de Voisin et Chat en cinq minutes ramenaient les Parisiens à deux longueurs. S. F.

La fiche technique

À Venissieux (Matmut Stadium) - Samedi 16 heures - 5 888 spectateurs.

Arbitre : M. Mallet (Drôme-Ardèche)

Evolution du score : 14-0 (MT) ; 21-0, 21-5, 21-12, 21-19

Lyon : 3E Fearns (12e), Singer (38e), Mapusua (43e) ; 3T Potgieter (12e, 38e), Gondrand (43e).

Racing 92 : 3E Malyon (46e), Voisin (69e), Chat (72e) ; 2T Dambielle (69e, 72e).

LYON 15. Porical ; 14. Arnold, 13. Paea, 12. Lynn, 11. Romanet ; 10. Potgieter, 9. Figuerola ; 7. Bonnaire, 8. Fearns, 6. Puricelli ; 5. Tuifua, 4. Njewel ; 3. Attoub, 2. Paulo, 1. Du Preez.

Entrés en jeu : Mapusua, Buckle, Kouider, Fitzpatrick, Mavinga, Tui, Ghezal, Singer, Cerqueira, Tison, N’Zi, Sukanaveita, Gondrand, Lorée, Durand, Brett, Bonnefond, Regard, Aubert, Loursac,

RACING 92 15. Dupichot ; 14. Rokocoko, 13. Laulala, 12. Dussartre, 11. Andreu ; 10. Dambielle, 9. Chauveau ; 7. Dubarry, 8. Claassen, 6. Lauret ; 5. Filipo, 4. Kruger ; 3. Mirande, 2. Van der Merwe, 1. Vartanov. Entrés en jeu : Chat, Khichagishvili, Carizza, Brugnault, Voisin, Machenaud, Chavancy, Bly, Barba, Gomes, Palu, Godener, Bontems, Malyon.

Les meilleurs : pour Lyon, Figuerola, Fearns, Paulo, Bonnaire, Loursac ; pour Racing 92, Claassens, Vartanov, Dussartre, Voisin.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?