Les Pumas se rapprochent de la qualification !

  • Les Pumas se rapprochent de la qualification !
    Les Pumas se rapprochent de la qualification !
Publié le , mis à jour

Avant de rencontrer les Namibiens dimanche prochain pour sceller leur deuxième place de la poule C, les Pumas ont vaincu avec le bonus les Tonguiens (45 – 16). Ces derniers ont montré de belles qualités mais ont été trop indisciplinés et ont manqué de réalisme.

Le résumé

Durant les dix premières minutes on a cru que les Pumas pourraient se faire surprendre par des Tonguiens puissants et dynamiques. Ces derniers n’hésitant pas à écarter les ballons et à arriver lancés dans la ligne. Ils ont d’ailleurs été les premiers à frapper avec un essai de Kurt Morath. Tuculet lui a répondu douze minutes plus tard. Deux minutes plus tard, Juan Imhoff l’imita, et Sanchez ajouta deux pénalités. À la mi-temps, les Argentins menaient 20 à 13. En début de deuxième mi-temps, les deux équipes se sont neutralisées. Le score restant serré. Les Pumas ont construit petit à petit leur victoire grâce à une supériorité technique et grâce à une plus grande précision de leur buteur Sanchez. Agustin a préféré demander à Nicolas Sanchez de passer des pénalités pour creuser l’écart au tableau d’affichage avant de lâcher les chevaux et d’obtenir le point de bonus offensif. Ils ont inscrit trois essais dans les vingt dernières minutes scellant leur deuxième victoire bonifiée consécutive dans cette poule C. Ils rencontreront les Namibiens dimanche prochain, ils ont donc la voie libre pour finir deuxième de cette poule et rencontrer le premier de la poule D qui sera soit l’Irlande soit la France. Quant aux Tonguiens qui ont livré une belle première mi-temps ils se sont montrés trop indisciplinés et ont manqué de réalisme. Kurt Morath a notamment laissé filer 10 points au pied qui auraient pu permettre de maintenir les Tonguiens dans le match. Il va être difficile pour eux d’accrocher la troisième place du groupe directement qualificative pour le Mondial 2019. En effet, ils rencontreront la Nouvelle-Zélande quand la Géorgie affrontera la Namibie…

Le tournant du match

À la 64e minute, les Pumas ne menaient « que » de dix points mais ils campaient dans les 22 mètres tonguiens. Sur un ruck à 10 mètres de la ligne, Landajo écarte rapidement sur Sanchez. Il fait mine de servir son centre, mais rentre sa course, accélère, franchit la ligne et file à l’essai échappant aux plaquages de Ma’afu et de Lilo. Après cela, les Pumas menant de 15 points, se sont ensuite envolés vers le bonus offensif.

Le fait du match

A la 37 ème minute, les Tonguiens sont à l’entrée des 22 mètres argentins, au sortir d’un ruck, le ballon est rapidement relevé pour Takulua, qui écarte sur sa droite pour son ouvreur Morath. Ce dernier adresse une passe sautée pour son centre Piutau qui décale Veainu. Il efface Imhoff d’un crochet intérieur, attire les deux derniers défenseurs, Tuculet et Moroni, dans l’angle du terrain et sert Tonga’uiha à son intérieur.

Le plus bel essai

A la 21e minute, dans ses 22 mètres, Cordero, sur son aile droite, déborde Vainikolo accélère dépose Takulua d’un superbe cadrage-débordement, efface Ma’afu d’un crochet extérieur, sert Petti sur sa droite. Ce dernier est plaqué, Landajo extirpe le ballon du point d’ancrage, écarte sur sa droite vers Creevy, qui donne à Lavanini. Celui-ci trouve Imhoff, qui feinte la passe, et réoriente ses épaules et ses appuis vers l’axe du terrain les défenseurs sont pris à contre-pied, l’ailier va aplatir près des poteaux.

L’homme du match

Nicolas Sanchez a permis à l’Argentine d’asseoir sa domination grâce à sa réussite au pied. L’ancien toulonnais, a manqué que deux coups de pied. Marquant 16 points au pied. Il a également inscrit l’essai qui a permis aux Pumas de s’envoler au score. Aux côtés de Landajo, il a su dynamiser les ballons face à une rugueuse défense tonguienne. Par ailleurs, l’ailier Cordero s’est aussi montré à son avantage, comme contre la Géorgie, décisif sur la relance qui a amené l’essai d’Imhoff et il a inscrit son essai en toute fin de match. Côté Tonguien, Telusa Veainu a encore démontré toute l’étendue de ses qualités, impliqué dans les deux essais tonguiens il a aussi empêché Lavanini d’inscrire un essai. M. L.

La fiche technique

À Leicester — Dimanche à 15 h 30 – 29 124 spectateurs

Arbitre : M. Peyper (AFS)

Évolution du score : 0 – 5, 3 – 5, 10 – 5, 17 – 5, 20 – 5, 20 – 8, 20 – 13 (MT), 20 – 16, 23 – 16, 26 – 16, 31 – 16, 38 – 16, 45 – 16.

Argentine : 5E Tuculet (19e), Imhoff (21e), Sanchez (64e), Montoya (72e), Cordero (80e), T (20e, 22e, 73e, 81e) Sanchez, 4P (18e, 26e, 44e, 52e) Sanchez,

Tonga : 2E Morath (7e), Tonga’uiha (37e), 2P (32e, 42e) Morath

Argentine : 15. Tuculet ; 14. Cordero, 13. Moroni (22. Gonzalez Iglesias 70e), 12. J. De La Fuente, 11. Imhoff (23. Agulla 58e) ; 10. Sanchez, 9. Landajo (21. Cubelli 65e) ; 7. Fernandez Lobbe, 8. Senatore (20. Isa 51e), 6. Matera ; 5. Lavanini, 4. Petti (19. Alemanno 65e) ; 3. Herrerra (18. Orlandi 65e), 2. Creevy (cap.) (16. Montoya 65e), 1. Ayerza (17. Noguera Paz 65e)

Tonga : 15. Lilo (23. Halaifonua 70e) ; 14. Veainu, 13. S. Piutau, 12. Piukala (22. Fosita 50e), 11. Vainikolo ; 10. Morath, 9. Takulua (21. Fisilau 70e) ; 7. Latu (cap.), 8. Ma’afu (20. Fonua 61e), 6. Kalamafoni ; 5. Tuineau (19. Mafi 67e), 4. Lokotui ; 3. Aulika (18. Puafisi 70e), 2. Taione (16. Lutui 61e), 1. Tonga’uiha (17. Taumalolo 61e)

Les buteurs

Sanchez 4T/5, 4P/5 ; Morath 0T/2, 2P/4.

Les meilleurs

Argentine : Creevy, Herrera, Petti, Senatore, Landajo, Sanchez, Cordero. Tonga : Tonga’uiha, Veainu.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?