Habana triple la mise et rejoint Lomu

  • Habana triple la mise et rejoint Lomu
    Habana triple la mise et rejoint Lomu
Publié le , mis à jour

Après une première période assez moyenne, les Sud-Africains se sont parfaitement repris afin d’infliger une très lourde défaite aux Etats-Unis. C’est la première fois de la compétition qu’une équipe n’inscrit pas de point

Afrique du sud — États-Unis 64-0

Par Justine Esteve

Le résumé

Le match a très bien débuté pour les Boks qui ont très vite ouvert le score grâce au premier essai de De Allende en sélection. Pourtant cette première période n’est pas totalement dominée par les Sud-Africains. Face à des Américains très volontaires et ayant beaucoup d’ambitions, les hommes d’Heyneke Meyer ont bien eu du mal à trouver le chemin de l’en-but. Pourtant en seconde période tout a semblé différent. Dès le retour des vestiaires, Habana aplatissait son premier essai et lançait la valse des essais des Sud Af’. En une mi-temps, les Verts ont étouffé les Américains de huit essais supplémentaires y compris un doublé de Louw et surtout un triplé d’Habana qui devient par la même occasion, le meilleur marqueur d’essai en Coupe du monde aux côtés de Jonah Lomu.

L’essai du match

Le premier essai de Bryan Habana est un véritable bijou. Sur une sortie de ruck, Pollard lève les yeux et voit le trou dans la défense américaine. Il tape un superbe coup de pied que suit Bryan Habana qui récupère le ballon et aplati.

Le tournant du match

Le premier essai d’Habana. Juste après la pause, l’ailier a tout de suite mis au parfum les Américains. Ces derniers avaient pourtant bien tenu en première période, n’encaissant « que » deux essais. Malheureusement pour eux, l’ailier star des Boks donna l’alerte et en deuxième période des joueurs des USA n’ont rien pu faire face à la marée verte.

L’homme du match

Même si tous les Sud-Africains ont été bons ce soir, l’homme du match est sans doute Bryan Habana. Auteur de très belles choses pendant la rencontre, il a inscrit un triplé. Les trois essais qui lui manquaient pour rejoindre Jonah Lomu en haut du classement des meilleurs marqueurs en Coupe du monde ont été aplatis en moins de 20 minutes. Nul doute que l’ailier Boks dépassera le géant All Blacks d’ici la fin de la compétition.

La feuille du match

Au stade olympique de Londres – mercredi 17h45 — 54 658 spectateurs

Arbitre : M. Gauzere (FRA)

Évolution du score : 7-0, 14-0 (MT) ; 21-0, 26-0, 33-0, 40-0, 47-0, 52-0, 57-0, 64-0.

Afrique du sud : 10E De Allende (7e), de pénalité (28e), Habana (42e, 59e, 61e), B. Du Plessis (46e), Louw (53e, 67e), Kriel (73e), Mvovo (84e); 7T Pollard (8e, 29e, 42e, 54e), Steyn (60e, 63e, 85e)

Afrique du sud : 15. Le Roux ; 14. Habana (23. Serfontein 23e-26e), 13. Kriel, 12. De Allende, 11. Mvovo ; 10. Pollard (22. Steyn 56e), 9. Du Preez (cap.) (21. Paige 63e) ; 7.Burger (20. Alberts 48e), 8. Vermeulen, 6. Louw ; 5. De Jager (19. Du Toit 63e), 4. Etzebeth ; 3. Malherbe ; 2. B. Du Plessis (16. Brits 56e), 1. Mtawarira (17.Nyakane 56e). Non entré en jeu : 18. Oosthuizen.

Etats-Unis : 15. Scully (23. Wyles 23e-26e – 70e) ; 14. Thompson, 13.Niua, 12. A. Suniula, 11. Test ; 10. S. Suniula, 9. Kruger ; 7. Quill, 8. Manoa (cap.) (20. Dolan 48e), 6. Barrett (21. McFarland 57e) ; 5. Trouville (17. Fenoglio 70e), 4. Stanfill ; 3. Baumann, 2. Thiel (16.Taufete’e 72e), 1. Kilifi (18.Moeakiloa 58e). Non entrés en jeu : 19.Lamositele, 22.Petri.

Les buteurs

Niua : 0P/1 ; Kruger : 0P/1. Pollard : 4T/5 ; Steyn : 3T/5

Les meilleurs

Habana, De Allende, Du Preez, Etzebeth, Louw.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?