Les enseignements de la composition

  • Les enseignements de la composition
    Les enseignements de la composition
Publié le , mis à jour

Ce vendredi, Philippe Saint André a dévoilé la composition du XV de France qui affrontera l’Irlande ce dimanche. Deux joueurs diffèrent du match précédent : Louis Picamoles et Noa Nakaitaci. Des retours attendus.

À deux jours du choc de la poule D entre la France et l’Irlande, le staff tricolore a annoncé la composition française. Pas de grande surprise et très peu de changements par rapport au groupe qui a dominé le Canada lors du dernier match. Mais quels sont les enseignements à tirer de cette composition.

Le retour de Picamoles

Mis au repos contre le Canada, Louis Picamoles est de retour ce dimanche. Il sera titulaire en troisième ligne centre ce qui décalera Damien Chouly au poste de flanker. Sa présence apportera une puissance supplémentaire aussi bien dans le jeu français qu’en mêlée ce qui correspond parfaitement au plan de jeu mis en place par le sélectionneur depuis le début du Mondial.

Nakaitaci reprend sa place

Absent lors du dernier match lui aussi, Noa Nakaitaci sera bel et bien titulaire. Après sa prestation moyenne pour sa première titularisation Rémy Grosso ne sera pas de la partie. Le joueur d’origine fidjienne devra faire en sorte de marquer des points dans ce dernier match de poule. En effet depuis le début de la compétition il n’a pas inscrit le moindre point. Bémol pour l’ailier clermontois qui, à l’image de sa carrière en club, ne marque pas beaucoup d’essai.

Dulin encore à l’aile

Sur l’aile opposée à celle de Nakaitaci, le staff a décidé de laisser Brice Dulin. Arrière de formation, le joueur du Racing 92 a déjà occupé ce poste à deux reprises : lors du match de préparation face à l’Angleterre et face aux Canadiens. La première fois, sa prestation a été très moyenne mais il semblerait que Dulin ait pris ses marques par la suite réalisant une meilleure prestation face aux Canucks. Le staff tricolore compte sur lui pour aider Spedding notamment dans les ballons hauts que risquent de jouer les Irlandais.

Tillous-Borde indétrônable

Alors que beaucoup s’attendaient à voir Morgan Parra en charge de la mêlée face aux Irlandais, c’est une nouvelle fois Sébastien Tillous-Borde qui sera titulaire. Pourtant pas en grande forme lors de son dernier match

le numéro 9 toulonnais conserve son poste et la confiance de son sélectionneur. Relégué au rang de remplaçant Parra qui disait « ronger son frein » devra encore être patient.

Michalak en place

l est le meilleur marqueur de point côté français. Avec un très bon début de Mondial, il semblait logique de voir Frédéric Michalak titulaire à l’ouverture pour ce choc. En confiance depuis quelques rencontres le Toulonnais ne devra pas se louper ce dimanche dans ce qui sera le premier véritable test pour les Bleus. Par le passé, il a souvent été absent au moment des grands rendez-vous et, pour lui, un Mondial réussit serait un cap de plus à franchir dans sa belle carrière. Malgré tout, il reste le numéro un à ce poste alors que Rémi Tales se contente de la place sur le banc. J.E.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?